Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le feu d'artifice [Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Le feu d'artifice [Libre]   Mar 20 Juil - 17:57

Le jeune homme au cheveux sanguin avait quitté la maison avec Naho. Ils commencèrent à marcher tranquillement. En partant de la villa de Naho, Gojyô avait eu du regret de ne pas lui avoir sauté dessus quand il le pouvait. Il se rappelait encore les sous-vêtement rouge de la jeune femme et ce corps qu'il désirait encore. Il secoua doucement la tête comme pour chasser les idées qui lui traversé la tête. Gojyô marchait en tenant Naho par la taille. Pour se rendre à la plage le tabou avait voulu passer par un sentier, il avait insister au près de sa compagne. Il aimait le calme et le bruit apaisant de cette endroit. De temps en temps il s'arrêtait pour embrasser sa compagne en retenant son envie qui avait grandit avant de partir de la villa. Au bout de plusieurs minute de marche, environ une heure, ils arrivèrent au bord de la mer. Le tabou leva ses chaussures et sa petite amie fit de même. Ils marchèrent sur la plage un moment étant en avance sur l'horaire de ce fameux feu d'artifice. Gojyô choisit un endroit bien près de l'eau. Il posa ses chaussures et remonta un peu le jean's que Naho lui avait prêté. Le jeune homme alla près de l'eau et mis ses pieds, il eut un frisson et recula. L'eau était un peu trop froide et elle l'avait en quelque sorte électrocuté par la douleur que l'eau lui avait un peu fait mal à la cheville. Gojyô sortit de l'eau et retourna voir sa petite amie. Il s'assied près d'elle et l'embrassa avant de parler:

"-Tout à l'heure si y avait pas eut se feu d'artifice...Mais vos mieux que l'on soit là tout les deux...je veux profité de ses moments avec toi avant que je retourne certain soir me faire un peu d'argent dans un bar.

Gojyô regarda Naho et la il se rendit compte de se qu'il venait de dire. Les bars...Le jeu...Mince! Il avait encore fait une borde. Il se mordit la langue et tint un peu plus fort la main de sa noble compagne. Gojyô sourit légèrement:

"-Oublie se que je viens de dire je...enfin...voilà quoi...

Gojyô tourna la tête il ne voulait pas savoir ce qu'elle pourrais encore dire sur cela. Puis finalement il vit une flash de lumière. Le feu d'artifice commencer enfin. Il se rapprocha de Naho et entre lassa ses doigt avec les siens. Il profita du début de ce feu avec elle avant de lui chuchoter:

"-Tu vois les éclats que produis le feu d'artifice...et bien ta beauté y est semblable....Ma jolie...

Il l'embrassa et continua à savourer se moment sans faire attention au gens qui se trouver de par et d'autre de la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Sam 24 Juil - 12:12

Pendant que le jeune homme avait laissé Naho sur la plage, elle se remémora la journée, assise dans les sables, le coude posé sur son genou et la tête appuyé dans sa main en regardant son nouvel homme. On peut appeler cette journée comme Extra-ordinaire. Rencontré une personne si attirante, en plus de faire sa rentré avec toutes les nouvelles choses que cela entraine était particulièrement ensorceleur. De plus l'après midi qu'il avait passé était vraiment agréable. La demoiselle passa sa langue sur ses lèvres pour se rappeler les goûts. Malgré la nuit étoilé et sombre, la lune pleine éclairait le garçon qui vient à faire une grimace au contact de l'eau. La jeune femme en sourit en dévoilant ses dents et posa ses deux mains dans la sable, en arrière. Le jeune homme revient vers elle et l'embrassa avec envie avant de s'assoir prés d'elle.
Sur la plage d'autres gens était présent rendant la demoiselle un peu gêné. Elle de nature discrète et plutôt seule s'affichait ici dans un magnifique tailleur droit crème au bras d'un jeune homme grand à la carrure imposante et qui ne passe pas inaperçu.

Ils étaient posés près de l'eau et bégaya plusieurs phrases à la demoiselle. Il avait encore un peu de mal avec les aveux qu'il lui avait pourtant déjà confié. Elle posa une main chaleur sur la joue du jeune homme en signe de protection. Il était encore plus craquant avec des confidences et son visage si gêné qu'il en défilait le regard de ses yeux à elle.

_ Tu ne me décevras pas par ton caractère ou ton attitude vis-à-vis du jeu. A chacun ses petits péchés mignons. Lui répondit-elle en lui lançant un regard mystérieux puis en lui faisant un clin d'oeil.

Son regard s'égara sur un marchant ambulant non loin de là. Effectivement, il proposait à plusieurs personnes des glaces et autres sucreries délicieuses qui donna envie à la demoiselle. Naho se mordit les lèvres en passant une main dans ses cheveux, songeant qu'elle n'avait pas d'argent. Son regard déçu se posa sur son compagnon, elle arborait un visage d'enfant qui n'a pas ce qu'il veux dans une mimique à charmer n'importe qui.

_ J'aurais aimé une glace mais je n'ai pas pensé à prendre de l'argent. Soupira-t-elle.

Le feu d'artifice et la caresse du jeune homme sur sa main stoppa la conversation, faisant de ce fait, oublier la glace à la jeune fille. Le feu était, pour un début, très tape à l'œil. Des lumières d'abord dorés puis argentés vinrent s'afficher sur les visages de toutes les personnes présentent au feu d'artifice. Le feu s'étendait tant en hauteur qu'en largueur.

"-Tu vois les éclats que produis le feu d'artifice...et bien ta beauté y est semblable....Ma jolie...

Elle lui glissa un doux baiser sur la joue et continua de contempler le ciel, lorsque des lumières jaillirent de sous la mer. Effectivement, des feu d'artifices spéciaux se trouvaient même dans l'eau pour éclater dedans ou en ressortir et se joindre avec vitesse à celles qui illuminaient déjà le ciel.

Quelqu'un les arrêta dans le spectacle pour leur adressé la parole. Une ravissante jeune femme qui comptiva le regard de Naho et son partenaire aux yeux sang bien plus que le feu d'artifice qui continuait dans des couleurs arc-en-ciel. Cette demoiselle, certes envoutante avait l'air d'avoir leur âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Dim 25 Juil - 17:39

Ayumi était seule quand les premières fusées explosèrent sur la plage. Assise en hauteur dans les dunes, elle contemplait avec un émerveillement digne d'une gamine les explosions bleues, rouges et autres. L'impression des cendres qui lui tombaient dessus l'amusait plus que l'inquiétait et sa solitude ne la dérangeait pas.

Nombre de fois, l'envie de partager son admiration avec quelqu'un la titilla mais étant seule, elle se retrouvait à chaque fois déçue.

Le feu d'artifice était tout bonnement magnifique. Certaines fusées montaient dans le ciel sans qu'elle s'en aperçoive et elle sursautait presque en les voyant éclater sans qu'elle ne s'y attende. Les gerbes de couleurs illuminaient le ciel et la fumée produite à l'allumage des fusées prenait les couleurs de ces dernières. Impressions de fontaines qui jaillissaient dans la nuit noire, les cris de surprise et de joie en fond sonore, le reflet des fusées sur les douces vagues qui apportaient de la fraîcheur bienfaitrice donnaient une ambiance féérique
.

*C'est vraiment mieux que les spectacles de Nisei.*

Dans sa ville natale, les artificiers faisait du bon boulot avec les moyens qu'ils possédaient mais ça n'égalait pas la splendeur de celui-là.

Alors qu'elle replongeait dans les feux d'artifices qui faisaient rêver son esprit terre-à-terre, Ayumi aperçut un couple de jeunes gens dont le petit ami lui disait vraiment quelque chose. Illuminés par une fusée qui venait d'exploser, Ayumi le reconnut brusquement
:

*Le type au briquet, Gojyo!*

C'était vraiment une sacrée coïncidence de se recroiser dans la même journée! L'adolescente se concentra ensuite sur la jeune femme : cheveux verts, peau blanche, de très bons goûts à en juger ses vêtements… Ayumi ne pouvait pas la détailler plus d'aussi loin. Au vu de leur attitude intime, elle en déduisit qu'il s'agissait de la petite amie de Gojyo dont il avait fait allusion.

*Est-ce que je vais les voir?*

Il n'était pas rare que les couples veuillent rester ensemble(pour une ambiance romantique, blablabla…) même si c'était quelque chose qu'elle-même n'avait jamais compris. Peut être Gojyo et sa petite amie étaient-ils de ce genre-là?
Encore indécise, elle choisit d'aller d'abord au marchand qui profitait de l'évènement pour monter ses prix à bloc. Ayumi y acheta une canette de coca puis reconsidéra les amoureux
.

*Ce serait l'occasion de faire connaissance avec quelqu'un, n'est-ce pas là le but même d'une rentrée?*

Pour contrer cet argument, quelqu'un aurait très bien pu dire que c'était une rentrée des classes, par conséquent quand on était pas dans un établissement, c'était un jour normal. Mais Ayumi n'en démordrait pas : la personne faisant parti aussi de l'établissement en question, même si elles n'étaient pas dans ce dernier, cela restait une rentrée. Et puis, la curiosité qu'éprouvait l'adolescente quant à cette charmante demoiselle balayait tous les arguments du monde.

Ainsi convaincue, Ayumi se dirigea vers les deux jeunes qui s'étaient installés près de la mer. De plus près, elle pouvait jauger la beauté de la petite amie de Gojyo et tout ce qu'elle pouvait dire, c'est que ce dernier avait bon goût. L'adolescente était loin d'être laide et son physique particulier ne gâchait rien : d'une beauté originale, elle n'avait aucun complexe à avoir
.

"Salut Gojyo! Je ne m'attendais pas à te revoir si tôt!"

Ayumi était enfin parvenue jusqu'aux deux adolescents. Elle se tourna vers la jeune femme :

"Tu es la petite amie de Gojyo? Enchantée, je suis Ayumi!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 26 Juil - 12:47

"Salut Gojyô! Je ne m'attendais pas à te revoir si tôt!"

Le jeune homme s'alluma une cigarette et à cette instant il fut surpris. La voix qui venait de l'interpellait lui rappelé quelque chose. Il se retourna et la il vit Ayumi. Le jeune homme au au cheveux rouge lui serra la main en signe de salutation et laissa cette air froid sur son visage. Il fit ensuite signe à Ayumi pour qu'elle vienne s'asseoir à côté de lui. Quand elle fut assise avec eut il lâcha la main de sa compagne et enleva le peu de sable qui avait sur la manche de la jeune femme avec délicatesse. Par la suite il passa sa main derrière lui pour s'appuyer. Il tendit par la suite sa cigarette à Naho lui ayant laisser la moitié. La compagne de Gojyô lui repris après pour la finir et l'écraser dans le sable. Naho répondit à Ayumi et la Gojyô se mit à parler à son tour:

"-Je ne mit attendais pas non plus à te voir..."

Le temps passa un moment ou les deux jeunes femme parlèrent un peu entre elle est Gojyô pensa à une chose donc il remercia encore une fois la jeune femme au cheveux noir:

"-Encore merci pour l'autre fois dans le parc tu ma bien aidé..."

Gojyô regarda ensuite Naho et Ayumi de derrière en s'arrêtant plus sur sa compagne. Au bout d'un moment il passa sa main droite dans le cou de la jeune femme et descendit sa main le long du dos de Naho avant de la reposer dans le sable. Par la suite le tabou s'allongea dans le sable et soupira:

"- Je me demande tes la depuis longtemps? en Arrivant je ne t'ai pas aperçu."

Gojyô sourit de façon neutre à Ayumi et regarda ensuite la fin du feu d'artifice. Le jeune homme au cheveux sanguin observa toute ses couleurs avant qu'elle ne s'éteigne dans le ciel étoilé. Le jeune homme se releva et remis ses chaussure et resta assis pendant que les deux jeune femme parler ensemble. Gojyô pensa alors: Les femmes comment font elle pour parler autant! Encore j'ai de la chance Naho et plutôt calme sur ça. Merci seigneur de m'avoir fait rencontrer une des femmes les moins pipelette que je connaisse. Il sourit intérieurement et passa une main dans ses cheveux rouge. Le jeune homme pris ensuite Naho par la taille et l'amena contre lui et lui chuchota vraiment très doucement pour pas que Ayumi entendent:

"-Méfie toi elle est humaine...Donc voilà je te prévient au cas ou ça peut servir...Ma jolie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Mer 28 Juil - 0:01

La demoiselle aux cheveux vert observait sceptiquement l'élève du même établissement qui était arrivée. Etant assise, elle avait la pleine vue sur d'élégante jambes qu'elle possédait.

_ Un atout de séduction incomparable. Déduit la demoiselle tout en souriant et sans en toucher un moment.

De son style discret mais tout de même féminin, il en dégage un charme tout particulier sans parler de ses yeux qui ornent une délicieuse couleur verte qui percent même dans la nuit noir.
La coupant dans son observation, la brune prit la parole pour parler à son compagnon. Plutôt sur d'elle et avec un ton enjoué, elle comprit qu'ils se connaissaient déjà.

"Tu es la petite amie de Gojyo? Enchantée, je suis Ayumi!" S'adressa la nouvelle connaissance.

Naho hocha de la tête simplement comme signe de réponse. La demoiselle restait d'apparence très froide au première abord. Gojyô en avait eu le même effet lors de la première rencontre. Alors, la jeune femme pour paraitre moins intolérante lui fit un sourire et lui donnant son nom d'un ton assuré puis s'effaça pour laisser son compagnon prendre la parole pet dialoguer entre eux. Durant ses quelques répliques entre les deux personnages, la demoiselle aux yeux citrines passa une main habille dans les cheveux de son compagnon pour les remettre un peu en place et lui déposait plusieurs baisers sur la joue tout en gardant un œil sur le ciel étoilé prit d'une folie étincelante pour un temps trop court à son goût.

_ Alors comme ça tu as déjà rencontrer ce méchant garçon à la grosse carrure ? Sourit aimablement Naho à Ayumi lorsqu'un blanc s'installa entre eux.

Ce n'était pas le genre de fille à commencer la discussion mais bon... La journée est faite d'exception depuis la rencontre avec Gojyô, alors, une de plus ou de moins, cela ne changeait plus rien. Elle rangea ses cheveux d'une main habile, posant son regard sur le corps du garçon avant de reprendre la discussion avec la demoiselle, tout en lui proposant de savoir près du couple.

_ J'ai vu qu'il y avait des clubs dans l'école. Je ne me suis pas encore trop renseigné la dessus, mais tout ça m'a l'air vraiment interessant. On peut se présenter uniquement en membre ?

Naho continua à discuter sur les clubs en posant toutes sortes de questions, puis parla aussi des cours et autres options que fournissait l'école et l'internat. Elle voulait se renseigner un maximum pour éviter encore le fait de jouer les demoiselles solitaires ne voulant se mêler aux autres. Etre seule à ses avantages, mais être accompagné aussi. De nature plutôt discrète, elle faisait des phrases courtes, droites au but et elle écoutait avec attention la demoiselle, dont l'air de sa voix sonnait à l'oreille de Naho comme plutôt passionné lui répondait avec envie. Mais son compagnon le vu d'un autre oeil en l'attrapant par les hanches pour lui glisser quelques mots à l'oreille. Ne voulant pas mettre à l'écart ou frustrer Ayumi lorsqu'elle aurait compris que c'était une confidence de la part de son compagnon, elle cerna la nuque de son homme pour comparer cela à de simples baisers amoureux. Mais Naho éclata de rire à la révélation de Gojyô lui avait glissé à l'oreille.

_ Gojyô, elle est aussi humaine que toi et moi, et je l'espère bien. La demoiselle en rigolait encore, et de plus belle, attirant l'attention d'une autre jeune femme présente au feu d'artifice.

Tout en regardant l'autre élève peut être, à la vue de son physique jeune, elle essuya une petite larme de bonheur qui voulait s'échapper de son oeil. Blonde aux yeux bleus que sa frange faisait très bien ressortir, la jeune fille attirait l'attention. Naho s'humidifia les lèvres et fit un signe à la demoiselle pour ce joindre à leur petit groupe, arborant toujours un sourire, neutre et simplement respectueux. Tout en faisant ça, son autre main se posa fermement sur celle de son compagnon de façon protectrice et montrant qui possédait qui.

_ Hm... Il y a beaucoup de filles. Songea la jeune femme en regardant Ayumi puis en reposant ses yeux sur la seconde demoiselle, qui n'avait toujours pas avancé vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Mer 28 Juil - 20:23

Ayumi observa le jeune couple. Les gestes d'affection allaient croissant et l'adolescente se sentit un peu gênée de les déranger. Elle qui n'était jamais tombé amoureuse, elle ne saisissait pas le bonheur que pouvait susciter toutes ces attentions.

Ayumi remarqua que Gojyo était un peu plus distant. Ses sourires semblaient plus polis et moins réels et la jeune fille en déduisit qu'il n'était pas enthousiaste de la voir.


*Sûrement a-t-il moins besoin d'être agréable vu qu'il n'a rien à me demander* pensa-t-elle avec un certain amusement.
Elle s'assit à leur côté puis la compagne de Gojyo s'adressa à elle :

"Alors comme ça tu as déjà rencontrer ce méchant garçon à la grosse carrure?"

La lycéenne sourit de la comparaison et se surprit à penser que cela convenait très bien au concerné. Bon, peut être pas le côté méchant…


"Oui, je l'ai rencontré en ville, il cherchait du feu alors je l'ai aidé à trouver… Seulement son briquet s'est remis à fonctionner en route et on s'est fatigué pour rien!"

Ayumi sourit en y repensant, la situation, plutôt amusante au final, l'avait vraiment atterré sur le coup! Elle se souvint ensuite qu'elle ne connaissait toujours pas le nom de son interlocutrice et décida d'y remédier.

"Tu connais mon nom mais je ne connais pas le tien. Comment t'appelles-tu?"

Une fois qu'elle eut sa réponse, sa comparse enchaîna sur les clubs. Gojyo avait justement parlé de la même chose avec elle et, si l'idée de renseigner ne la gênait pas, la coïncidence était amusante et elle se surprit à sourire.

"Je ne l'ai jamais vu de mes propres yeux mais je sais que les élèves peuvent également occuper le poste de chef, si un professeur ne l'est pas encore ou s'il veut bien laisser sa place. Diriger un club t'intéresserait? De lequel?"

Les deux jeunes filles discutaient tranquillement, faisant doucement connaissance. Ayumi entendit ensuite Gojyo qui lui parlait et se tourna vers lui. Les lumières des feux d'artifice donnait du garçon un autre point de vue. Les couleurs rouges, blanches, vertes illuminaient ou assombrissaient son visage.

"Je suis arrivée cinq minutes avant que le spectacle ne commence! Mais j'étais dans les dunes alors c'est normal que vous m'ayez pas vu. Moi-même j'ai mis du temps avant de vous apercevoir."

Ayumi observa Gojyo faire un câlin à sa petite amie et songea avec une certaine satisfaction que cela faisait pas mal de personnes rencontrées en une journée, avec Natsuko et Mme Tatsuo.
Elle entendit la jeune femme dire : Gojyo, elle est aussi humaine que toi et moi, et je l'espère bien.
Ayumi fronça les sourcils, peu sûre de ce qu'elle venait d'entendre. Qu'avait sous-entendu Gojyo? Qu'elle n'était pas humaine?


*Il a du me traiter de démon… Je ne peux pas lui dire que c'est faux mais bon…*

Néanmoins, la boutade semblait trop discrète pour lui être vraiment destiné. Peut être s'était-elle trompé? Elle laissa de côté ses interrogations.
Ayumi aperçut Naho faire signe à une jeune fille, plus jeune qu'eux. Elle demanda à l'adolescente avant que l'inconnue n'arrive :


"C'est une amie à toi?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Mer 28 Juil - 21:03

_ Gojyô, elle est aussi humaine que toi et moi, et je l'espère bien. La demoiselle en rigolait encore, et de plus belle, attirant l'attention d'une autre jeune femme présente au feu d'artifice.

Quand la jeune femme eut prononcé ces quelque mots Gojyô remarqua qu'Ayumi avait froncé les sourcils. Gojyô eut comme une grosse goutte sur le front en regardant Naho. Il l'embrassa et chuchota de façon vraiment hyper discret d'essayer de se méfier de la jeune journaliste. Le jeune homme se releva un peu pour se rallonger dans le sable de suite après.Il profité de se moment depuis un certains temps et sa compagne venait de lui prendre la main de façon très, comment dire, possessive. Gojyô regarda la belle demoiselle au cheveux vert de façon interrogatrice puis il compris et ça le fit sourire de façon assez franche, et qui montré bien son air amusé. Par la suite les deux jeune femme continuèrent leur discutions. Sur les clubs plus précisément. Le tabou écouta bien vu que cela le concerné aussi surtout pour le club sport. Le long de leur conversation entre fille le jeune homme perdit le cour des choses. Il s'était plongé dans ses pensées pendant un très long moment quand Ayumi le sortit de ses rêverie:


"Je suis arrivée cinq minutes avant que le spectacle ne commence! Mais j'étais dans les dunes alors c'est normal que vous m'ayez pas vu.Moi-même j'ai mis du temps avant de vous apercevoir."


Le jeune homme répondit donc de suite à la jeune femme brune:

"-Oh je vois...Au faites les inscription au club se passe comment?parce que le club sport m'intéresse vraiment beaucoup..."

Par la suite il se tue. Les deux jeune femmes faisait connaissance et avait vraiment l'air de s'entendre. Le tabou lui les écoutait et ne savait plus trop quoi faire. Une soudaine envie lui vint de prendre Naho et partir en courant, car il voulait vraiment profiter de tout cette nuit avec sa compagne. Le jeune homme passa alors une main dans ses cheveux et se leva légèrement. Avec la chaleur qui était présente il ne pouvait plus tenir en teeshirt. Alors il le leva et le mis sous sa tête avant de se rallonger. De la il vit sa compagne faire signe à une jeune femme blonde au yeux bleu. Peut être étaient elles amies? il n'en savait trop rien et ne chercher pas vraiment à savoir en réalité. Lors de instant il ne fit plus attention à rien et il sentit un léger coup venir frapper sa côte. Il ouvrit soudain les yeux et jeta un œil à sa compagne qui le regardait de façon froide et surtout son torse. De la le jeune homme au cheveux rouge soupira légèrement et referma les yeux. Il avait bien trop chaud il ne pouvait pas remettre cette chose. Alors pour faire comprendre à la charmante jeune femme il passa furtivement sa main sur le bras sensible à la chaleur de Naho. Il regarda ensuite la jeune femme interpelé qui ne bouger pas et les regardaient. Gojyô en eut en quelque sorte marre et ouvrit finalement ça bouche:

"-Bon...Désolé d'être grossier mademoiselle à la base je ne le suis pas mais à rester planté la vous me gonflé un tentiné...Alors avec tout le respect que je vous doit soit vous répondez et venez vous asseoir ou soit vous partez...Mais bon en étant des nouveaux le mieux et de faire connaissance donc décidé vous...Jolie demoiselle."

Et la le drame se produit Naho le regarda de façon assez cruel il lui lança un regard et se leva pour la prendre dans ses bras et lui chuchoter quelque mots: "Ne t'inquiète pas mon coeur c'est juste par gentillesse et pour ne pas la vexer...Y a que toi c'est pas tout c'est jeune fille qui vont me faire perdre la tête. La seul qui puis c'est toi...Tes mon genre elle son trop comment dire à ton opposé...Fait pas la tête s'te plait..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Jeu 29 Juil - 11:26

Lorsque les deux femmes discutèrent du club, Naho ne cacha pas son enthousiasme à vouloir participer au club d'art plastique. Effectivement, la demoiselle avait un passion assez prolongée pour le dessin. Mais elle hésitait avec celui de musique. Après la fin d'après midi passé avec Gojyô et sa musique, un passion assez ancienne avait refait surface. Elle glissa ses cheveux derrière son oreille en pensant à cela tout en continuant d'écouter avec attention les explications et les remarques de la jeune Ayumi. Du moins, jeune elle ne le savait pas, mais à sa silhouette, elle pouvait se demander si elle n'était pas plus jeune qu'elle.

D'un geste amical, après le long rire qu'elle avait eu, elle posa une main sur son épaule, ce qui la surprise. Elle n'avait aucunement l'habitude, mais pourtant le fit à la moue que la demoiselle avait accordé.

_ Je suis désolée, Gojyô a une imagination débordante. Elle lui sourit de plus belle pour la rassurer.

Puis, son regard se posa sur son compagnon, avec un air très interrogateur. La discutions se terminera dans la nuit, quand ils seront seuls.

Au final, Naho regardait toujours cette inconnue tout en glissant à sa nouvelle connaissance suite à sa question.

_ Je ne l'a connais pas, mais elle dégage quelque chose.... Comme nous.

Pendant son regard, Gojyô le voyait d'un autre œil, et enleva le tee shirt noir qu'elle lui avait gentillement prêter et qui avait pour l'heure, plus que l'utilité de lui servir de cousin dans le sable. Elle le regarda en haussant un sourcil, et alors qu'elle voulait lui répliquer quelque chose à voix basse pour le faire se rhabiller, il lui passa une main affectueuse sur le bras et lui enleva l'idée. A dire vrai, ce n'était pas désagréable de le voir comme ça, mais tout de même. Elle soupira puis regarda Ayumi pour lui avouer :

_ Il est incontrôlable.

Le bruit du feu d'artifice l'interpela. Les couleurs dansaient entre elles, dégageant une sensation de bien être et de beauté parfaite. Toutes sortes de fusées étaient proposées, les unes plus remarquables que les autres. Les minutes s'engrenaient doucement.

"-Bon...Désolé d'être grossier mademoiselle à la base je ne le suis pas mais à rester planté la vous me gonflé un tentiné...Alors avec tout le respect que je vous doit soit vous répondez et venez vous asseoir ou soit vous partez...Mais bon en étant des nouveaux le mieux et de faire connaissance donc décidé vous...Jolie demoiselle."

Naho jeta un regard noir vers le jeune homme et décida de se lever de colère pour aller faire un tour avant de déverser son énervement. Gojyô l'interpela pour la prendre dans ses bras, mais la demoiselle, piqué dans sa fierté ne l'écoutait que de moitié. En plus de ne pas avoir été courtois envers elle, il ne l'a pas été avec l'inconnue. Sa folle tentative de faire venir la jeune blonde allait être veine avec la vieille remarque qui peut être certes irritante lorsque l'on est timide et qui donnerait envie de tourner les talons. Naho faisait preuve de beaucoup d'empathie et savait se mettre à la place de chacun. Elle n'accorda au garçon qu'une moue d'enfant triste avant de se dégager délicatement des bras de celui-ci et d'attendre la jeune fille qui les regardait toujours. Ses yeux, qui la trahissaient, montraient qu'elle ne pardonnerait pas si facilement le garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Jeu 29 Juil - 18:10

Alors là Gojyô avait vraiment fait la plus grosse bêtise qu'il pouvait faire. Il venait de mettre en pétard Naho. Comme piqué dans sa fierté elle essaya de se lever. Le tabou ne la laissa pas faire bien entendu. Il l'avait pris dans ses bras en forçant mais en veillant à ne pas lui faire mal pour autant. Le jeune homme au cheveux rouge ne voulait pas la lâcher il venait de faire une bourde il voulait se faire pardonner. Finalement elle lui montra une moue d'enfant avant de se dégager. Le jeune homme observa Naho comme un animal laisser seul. Mais la elle lui accorda un regard qui voulait dire même pas en rêve avant que je te pardonne va falloir que tu fasse de gros effort. Le tabou ne savait plus trop quoi faire. Alors il se leva, de colère contre lui même il s'éloigna des filles. Arrivé près de l'eau et loin des 3 jeune femmes il se posa une main sur le front. De la il se mit à penser à voix haute:

"-Alors là je suis vraiment un gros imbécile..."


Face à la mer il regardait le feu d'artifice que normalement il aurais du partager entièrement avec Naho. Si seulement elle pouvait comprendre seulement un petit peut se qu'il pouvait avoir en tête. Sur le coup il essaya de se calmer et de contrôler ses pouvoirs d'élémentaire qui généralement n'en faisait qu'à leur tête quand une émotion forte arrivé. Alors il commença à inspirer et expirer pour se calmer. Puis au bout d'un certain temps il tourna la tête vers Naho et de loin il lui fit un léger sourire. Puis il en eut marre de rester la à ne rien faire et il alla de nouveau voir les jeunes femmes. Il se rallongea silencieusement entre Naho et Ayumi. Le tabou pris la main de Naho mais elle la retira. De colère il voulut vraiment dire quelque chose, mais il ne voulait pas se montrer ainsi devant Ayumi et la blonde qui était maintenant avec eux. Mais pour quand même il s'excusa près de la blonde en question:

"-Excuse moi pour tout à l'heure...Euh...vraiment si je t'ai vexé je te demande pardon..."

En disant cela il regardait Naho du coin de l'oeil et s'avança vers elle pour pouvoir la prendre entre ses bras. Il la souleva légèrement et la mis entre ses jambes. Le tabou pris la jeune femme au cheveux vert par la taille et passa sa tête sur l'épaule de Naho. A ce moment il chuchota d'une voix base et suppliante:

"-Ma chérie...je t'en pris...je e demande pardon, c'est dans mon caractère des que quelque chose me gonfle je le dit...Quand je lui et dit jolie demoiselle c'était pour évité le plus possible qu'elle m'en veuille à cause de mes paroles...Mon coeur s'il te plaît..."

Puis à se moment une idée lui vint à l'esprit. Naho ne parlait pas et boudé, alors il fit se qu'il pouvait encore résoudre le problème. Le tabou au cheveux sanguin pris le menton de Naho et lui fit légèrement tourner la tête. Gojyô passa sa tête un peut plus au dessus de l'épaule de sa compagne et l'embrassa de façon tendre, de façon à se qu'elle craque et lui pardonne. Sur ce coup la c'était l'une des carte maitresse pour qu'elle lui pardonne la petit bourde précédente.
Après cela il parla avec Ayumi:

"-Ayumi...Je me demandais si par hasard tu faisais un quelconque sport?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsu Ekaterina

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Jeu 29 Juil - 19:56

Ekaterina était assise sur une serviette, dans le sable, regardant les feux d’artifices. Elle ne savait pas la raison de sa venue sur la plage, sans idée précise. Peut-être voulait-elle juste voir les feux d’artifices, qui étaient, magnifiques ? On aurait dit des fleurs en train de s’éclore dans le ciel, toutes ces couleurs, c’était juste magnifique, mais avec un coucher de soleil, cela aurait été encore plus beau. Notre jeune demoiselle avait remarquée trois personnes sur la plage, deux filles et un garçon. Elle ne voulait pas leur parler, elle ne voulait pas « jouer » aujourd’hui. Cela demandait trop d’énergie à dépenser pour notre chère demoiselle qui n’avait même pas encore mangée à midi. Elle s’était contentée de manger quelques pâtisseries, aussi caloriques les unes que les autres. Mais elle n’allait, de toute façon, pas grossir, elle ne grossit jamais d’ailleurs, c’est un fait assez étrange. Mais revenons au sujet principal et arrêtons de nous égarer, le ciel était dégagé, pas de nuages à l’horizon, on pouvait y voir un ciel bleu, si bleu qu’on aurait cru l’océan, ils étaient tous les deux vastes et bleu, sauf que l’océan se trouvait en bas et que le ciel, lui, se trouvait en haut. Ekaterina fixait le ciel, d’un air captiver par la splendeur du spectacle que lui offrait les feux d’artifices avec comme fond, un ciel bleu, dégagé.

Quelques minutes passés, elle arrêta de regarder le ciel, puis chercha une nouvelle source d’occupation. Jusqu’à là, elle n’avait pas prêté attention aux jeunes gens présents sur la plage, mais se dit que les observés ne seraient pas si mal. C’est dans cette idée qu’elle se leva, pris sa serviette puis se rapprocha de ces personnes, pour mieux les voir.



[Petit je confirme, mais j'avais rien à dire .______.
Excuser moi ><'']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nance Tsubaki

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Ven 6 Aoû - 14:11

Arrivé il y a peu de temps, Nance se faisait déjà à l’idée de rester ici. Secrétaires et professeurs avaient l’air accueillants et corrects, c'est-à-dire pas trop collants, normal quoi, comme s’ils avaient des élèves normaux. Allongé sur son nouveau lit, il avait encore le prospectus du feu d’artifice, qui était accroché dans le hall et que Lloyd avait évidemment pris sans aucun droit. Ce dernier voulait y aller à tout prix, n’en n’ayant que peu vu.
Sa chambre était plutôt sorbre, avec quelques ustensiles utiles, comme la pendule où cette grande armoire, utile pour y balancer Lloyd s’il est trop ennuyant. Regardant sa main gauche, il se demandait si son pouvoir était commun. S’il avait autant de défauts que les autres. Malgré les maux de têtes, il y avait aussi le fait qu’il demandait un effort mental intense quand la dématérialisation était importante.
Evitant de repenser aux erreurs catastrophiques de son pouvoir, il se mit debout et regarda l’être qui se tenait dans la glace. Jean noir bleuté et chemise noire, vu le ciel sans nuage, il ouvrit un peu sa chemise en haut pour éviter de ressembler à un affaire d’affaire, quoique sans cravate, c’était dur. De toute façon, vie contractée est ce qu’il fallait à Nance et Lloyd le savait bien.

Bon, par contre, Lloyd marchait devant Nance qui le suivait d’un pas souple et au bout de plusieurs minutes… Il se perdirent dans l’antre de Davd Jones. Pour se retrouver devant la porte de la proviseure.


« - Laisse tomber, je te suis plus, t’es capable de m’enmener en Australie
- Non mais j’en ai fais exprès, je voulais savoir à quoi ressemblait la directrice »
mentit Lloyd, d’un air insouciant.


Finalement ils réussirent à se retrouver face à la plage. La nuit étoilée n’était pas si éclairée que ça mais la lune, pleine, l’aidait en envoyant son rayon, comme pour satisfaire les spectateurs.
Apparemment, il y avait déjà du monde, entre le petit groupe d’amis présents la bas, une fille assise regardant le feu d’artifice qui avait déjà commencé. Regardant, il contemplait les explosions, les fusées et toute la clique chimique qui provoquait ce petit moment d’adrénaline et de plaisir. On peut dire que ça remontait le moral, surtout pour Nance.


« - Bon, tu fous quoi ! On s’approche j’veux voir ça de plus prêt ! »



Esquissant un sourire envers Lloyd qui gueulait, Nance avança en ayant enlevé ses chaussures et chaussettes et marcha pieds nus sur le sable froid. Il arriva au abord du groupe et de la jeune fille, qui arborait des yeux bleux océans, auquel on pourrait s’y noyer. S’éloignant de quelques pas d’eux, il ne voulait pas interférer avec tout ce beau monde, entre d’autres élèves par ci par là qui regardaient le feu d’artifice, le groupe de 3 personnes qui parlaient à vive voix et la fille qui s’était un peu rapproché d’eux. Nance, à sa gauche, aurait passé inaperçu si ses cheveux n’étaient pas blancs.
Retournant son regard vers le ciel, il poussant un lonnnng soupir et se posa tranquilla en s’asseyant et en mettant ses bras derrière son dos.


« - Regarde celle la ! Ennn elle est énorme ! … Et celle là ! T’as vu ? Mais regarde, abruti ! » disait Lloyd en se jettant à pied joint sur le visage de Nance.


Toujours excité lui, Nance lui jeta du sable pour le calmer avant d’affirmer d’un hochement de tête. Vu la taille de Lloyd, qui pouvait tenir sur l’épaule de Nance, les dégats étaient inexistants.

Puis une grande fusée blanche éclata, illuminant le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Jeu 12 Aoû - 18:56

Naho après s'être fait prendre gentillement dans les bras du garçon céda et lui pardonna. Ce n'est pas un soir où il est l'heure de s'embêter pour si peu. Elle l'embrassa sur la joue et s'attarda à ses yeux rouges qui reflétaient avec élégance tout le feu d'artifice qui lui était donné de regarder.
Une vague de froid cueillit les élèves malgré cette été qui avait été annoncé comme fort chaleureux. Les feux d'artifice créaient un diadème à la mer devenue nuit noir aux quelques flocons de lumières qui s'éteignaient délicatement dedans. Le bruit était assourdissant et laissait éclater la joie des anciennes personnes qui avait libéré la France. Le 14 juillet, fête nationale, synonyme de la fin de la monarchie avec la prise de la bastille en cette date.

La demoiselle aux cheveux émeraude se blottit dans les bras du garçon en lui murmurant une soudaine envie de ne se retrouver qu'en tête à tête avec lui. Elle l'embrassa de nouveau sur la joue et se décrocha de lui. Elle soupira lentement et détourna son regard. Un garçon aux cheveux couleur opaque était plus loin. Passant difficilement inaperçu, elle le guetta quelques instants, perplexe. Elle donna un coup de coude à Ayumi.

_ Tu le connais ? Il avait semblé te regarder avec assistance tout à l'heure. Du moins... Elle laissa filer un peu sa phrase tout en guettant le garçon. J'avais l'impression que c'était toi qu'il regardait.

Elle adressa un dernier regard au jeune homme, celui de trop en y pensant, car elle a eu l'impression que le garçon aux cheveux argentés avait mélangé son regard au sien.
Le vent froid qui mordu ses bras l'a rappela à l'ordre. Elle se blottit un peu plus dans ceux de son compagnon.

_ Au moins, en hiver, je n'aurais pas froid avec lui. Sourit-elle à sa pensée.

Son regard se posa sur la jeune fille aux cheveux blonds qu'elle n'avait pas vu se rapprocher avec le malentendu précédant fait avec Gojyô. La demoiselle aux yeux citrines n'avait pas une très bonne estime de celle-ci, mais faisait preuve d'empathie et comprenait son isolement. Elle posa son regard sur le garçon aux cheveux rouges qui avait l'air passionné par le feux d'artifice qui touchait presque à sa fin. Elle savait qu'elle n'aurait plus besoin d'être seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Ven 13 Aoû - 16:10

Le jeune homme observait le feu d'artifice tranquillement en tenant Naho dans ses bras. Au bout d'un certains temps la jeune femme passa outre le mal entendu qui c'était installé plus tôt. Elle le pardonna ou plutôt elle venait de lui pardonner. Le tabou au cheveux sanguin l'avait remarqué quand elle lui fit un bisous sur la joue. Le jeune homme sourit à sa compagne et la sera un peut contre lui. Par la suite elle se blottit contre lui et lui murmura quelque chose citant l'envie d'être seul avec lui. Gojyô hocha la tête de haut en bas pour lui montrer son accords, mais à se moment la la jeune femme au cheveux vert et au yeux citrine regarda le jeune homme qui n'était pas très loin au cheveux blanc.

_ Tu le connais ? Il avait semblé te regarder avec assistance tout à l'heure. Du moins... Elle laissa filer un peu sa phrase tout en guettant le garçon. J'avais l'impression que c'était toi qu'il regardait.

Le jeune homme avait écouté la petite conversation qu'avait sa compagne avec Ayumi. Combien de personne allait encore arrivait se dit il. Le tabou serra un peut Naho contre lui et lui chuchota quelque mots:

"-Moi aussi je veux être seul avec toi...Si on y aller?"

Après ces quelques mots il vit que la jeune femme pensée mais ne fit pas plus attention que cela. Il recommença alors à regarder le feu d'artifice qui touchait bientôt à sa fin et il en sourit en pensant qu'il serait bientôt seul avec Naho. Puis il vit quelle l'observait. Alors Gojyô l'embrassa sur la joue et lui sourit avant de lui dire simplement:

"-Ne t'inquiète pas c'est bientôt finit on pourras y aller bientôt."

Le jeune homme au cheveux sanguin regarda la feu d'artifice qui venait de se finir. Suite à la fin de cette merveille le jeune homme se roula une cigarette et l'alluma. Il tira une bouffer sur celle ci avant de souffler la fumé. Gojyô pris le tee-shirt qui était non loin de lui et le remis. Il pris la main de sa compagne et lui fit signe pour qu'il y aille. Mais la demoiselle restait assise et n'avait pas l'air de vouloir se lever pour le moment. Gojyô soupira et se laissa tomber dans le sable. Il se mit à penser tranquillement à son ex...Un homme...oui cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de femme ça l'étonné encore de s'être mis avec Naho. Quelque mois avant si on lui avait dit qu'il sortirais de nouveau avec une femme il aurait eu une crise de fou rire. Le jeune homme posa son regard sur la jeune femme au yeux citrine un petit instant avant de lui donner un petit coup dans le dos. De la il sourit quand elle le regarda et lui fit de nouveau signe de partir. La il lui dit:

"-Bon tu voulais que l'on soit seul on y va?"

Gojyô sourit et espéra qu'elle ne pique pas une petite crise comme quoi ça ne se faisait pas de dire ça et si et la. Le jeune homme lui fit un léger sourire malgré tout neutre et se leva pour se dégourdir les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Dim 15 Aoû - 20:33

La jeune fille blonde s'approcha légèrement du groupe mais ne semblait pas prête à leur adresser la parole. Le fait qu'elle les regarde ne la dérangeait pas du tout. D'autant plus, Naho ne semblait pas la connaître. L'adolescente fit une remarque étrange à Ayumi.

"Comme nous? Hum, désolé, j'ai un peu du mal à savoir ce que tu veux dire."

Ayumi fronçait les sourcils. Comme nous… C'était tellement évasif! Et surtout, Ayumi faisait-elle vraiment parti de ce "nous"? Dans sa tête une réponse s'était déjà formé : non. Ca la mit légèrement mal à l'aise mais elle fit tout pour ne pas le montrer. L'arrivée dans son champs de vision d'un adolescent aux cheveux blancs la distrayait. Tellement qu'elle devait être un peu trop insistante mais l'heure n'était pas aux convenances : il fallait oublier.

Puis Gojyo et Naho firent une petite scène de ménage qui se termina par un câlin. Sans en connaître les détails(ne souhaitant pas s'immiscer, elle avait préféré ne pas trop regarder), ça la déroutait quand même. On aurait dit que ces petites disputes aidaient à renforcer le couple et à créer une intimité.

*Je ne comprendrais jamais.*

D'un certain côté, ses aventures n'avaient jamais duré plus de deux jours. La durée de sa capacité à supporter la présence du mec à ses côtés, en vérité.
Puis Naho lui adressa une nouvelle fois la parole : _ Tu le connais ? Il avait semblé te regarder avec assistance tout à l'heure. Du moins... J'avais l'impression que c'était toi qu'il regardait

Ayumi rétorqua en riant :

"Tu as du te tromper. Je ne le connais pas et je pense pas qu'il me regardait. Je pense que c'est plutôt toi qui l'hypnotise!"

Le fait qu'elle puisse plaire ou attirer l'attention faisait toujours rire Ayumi. Souvent, sa réputation de chercheuses d'ennuis et de curieuse n'amenait pas la sympathie des gens. Et l'adolescente faisait tout pour ça. Son côté asocial ressortait dès qu'une personne se faisait plus insistance et les vents volaient nombreux.

Le garçon aux cheveux blancs attira son attention une nouvelle fois. Etait-ce une couleur? Elle avait déjà rencontré une fille dont les cheveux étaient si blonds qu'ils en paraissaient blancs. Peut être que c'était la même chose avec lui.
La curiosité la piqua et tout le venin s'insinua en elle. Voilà, maintenant, Ayumi voulait à tout prix savoir! Mais elle n'avait aucun moyen de lui parler!

*Que faire?*

Elle entendit Gojyo évoquer l'idée de partir. Ca ne la dérangeait pas vraiment, étant donné son comportement distant qui, avouons-le, l'avait déçu. Il semblait avoir quelques secrets qu'elle aurait aimé découvrir. Mais au moins, elle avait pu faire la connaissance de Naho, qui s'était révélé agréable et un peu mystérieuse(à cause de sa phrase étrange qui avait rendu son visage plus sombre, différent.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 16 Aoû - 0:34

La demoiselle était toujours dans les bras du garçon, qui avait, vraisemblablement très envie d'être en tête avec elle, et ne le lui cachait pas. Mais celle-ci ne le voyait pas comme cela. Pour un fois qu'elle décidait de se mêler un peu aux autres, elle ne voulait pas en rester là. Surtout à la douce connaissance d'Ayumi. Elle cachait très mal ses sentiments, surtout sa curiosité quelque peu maladive. Naho en souriait gentiment à cette constation.

"Comme nous? Hum, désolé, j'ai un peu du mal à savoir ce que tu veux dire." Elle demanda cette explication tout en fronçant les sourcils.

La jeune femme d'un geste de la main lui fit comprendre d'effacer son inquiétude.

_ Je me demande juste si ce n'est pas un élève du lycée, tout simplement. Enchéri Naho en la regardant comme si la réponse n'était qu'évidente. Peut être trop évidente et qui paraissait totalement fausse.

Le garçon la serra un peu plus dans ses bras, en lui demandant après milles et une délicates approches s'il pouvait enfin partir. Naho grimaça quelque peu. L'envie n'y était vraiment pas. Elle se plaisait pas mal ici et avait un peu plus envie de découvrir les gens présent ici. Elle passa une main qui se voulu chaleureuse et lui demanda de patienté encore un peu.
Elle se retourna de nouveau vers Ayumi qui lui fit une remarque qui provoqua à la demoiselle aux cheveux vert un rire.

"Tu as du te tromper. Je ne le connais pas et je pense pas qu'il me regardait. Je pense que c'est plutôt toi qui l'hypnotise!"


Elle eu les yeux brillants, tout en se séparant des bras de Gojyô, elle vient mettre une main amicale sur l'épaule de la jeune fille. Elle rapprocha ses lèvres de son oreille pour lui glisser un bref secret, suivi d'une pousse qui fit avancer d'un pas l'élève.

_ Invite le, le feu d'artifice est fini, on va chez moi.

Elle lui sourit puis prit la main de Gojyô qui avait l'air véritablement en manque d'affection. Naho lui fit un signe de la main et lui donna RDV à la sortie de la plage.

Tout comme d'autres personnes, Naho et Gojyô se mélèrent à la foule qui partait à la fin du merveilleux spectacle que la ville et la nuit avait accordés aux gens curieux et désireux de magie. Elle passa une main dans ses cheveux puis plongea ses yeux dans ceux de son compagnon avant de se blottir un peu plus dans ses bras.

_ C'est vraiment une jolie journée tu ne trouve pas ? Mais tu es sûr que ça allait bien à la plage ? s'inquiéta un peu la demoiselles aux yeux jaunes.

Elle le stoppa et se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser délicatement puis avec envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 16 Aoû - 17:54

_ Invite le, le feu d'artifice est fini, on va chez moi.

Sa compagne venait de dire à Ayumi d'inviter le jeune homme. Gojyô sourit il ne voyait pas du tout Ayumi se rapprocher comme ça d'un homme, malgré la curiosité qu'elle montré à cette instant. Gojyô soupira et suivit Naho qui l'entrainer dans la foule qui s'en aller à la fin de ce spectacle magique. Il la regarda passer ça main dans les cheveux et elle finit par le regarder. Elle se blottit doucement contre lui et Gojyô regarda devant lui. Puis de la vint une question de Naho qui fit sourire son compagnon intérieurement.

_ C'est vraiment une jolie journée tu ne trouve pas ? Mais tu es sûr que ça allait bien à la plage ? s'inquiéta un peu la demoiselles aux yeux jaunes.

Le jeune homme regarda Naho et l'embrassa sur la joue. Il finit par répondre simplement:

"-Je trouve aussi...On va dire que ça aller..."

Premièrement le jeune homme avait encore mal à cause de la fraicheur de l'eau qui l'avait en quelque sorte blesser. Deuxièmement il s'était énormément méfier de la jeune femme brune. Son comportement était des plus normal pour lui dans la vie de tout les jour tout le monde le trouver bizarre. Il est toujours distant, mystérieux, aime le calme, et surtout et très direct au point d'être vexant. Mais il paresser aussi bien plus bizarre près des femmes, il leur en dit peut, et souvent distant, s'en va sans prévenir et leur donne souvent l'impression de se foutre d'elle. Enfin Naho n'était pas la première à lui faire remarquer qu'il n'avait pas l'air bien et cela ne l'étonné pas plus que ça. Il la lâcha et se tourna pour voir ou en était Ayumi. En regardant il s'alluma une cigarette et passa une main dans ses cheveux pour les remettre en place.

"-Je pense que c'est toi qu'il regardait et cette homme me parait bizarre...Toi et Ayumi faites se que vous voulait mais moi je me méfie..."

Gojyô soupira et regardait encore ou en était son "amie" journaliste. Il tira une latte sur sa cigarette et souffla la fumer en observant le jeune homme au cheveux de neige. Finalement il se mit à penser:

*Je me demande bien quesqu'il avait à nous regarder et il me parait bizarre quelque chose me bloque mais quoi?"

Gojyô soupira de nouveau ne pas savoir l'énervé au plus au point surtout quand cela était des doutes sur une personne. Il soupira de nouveau et attendit sagement la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nance Tsubaki

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Ven 20 Aoû - 13:19

Le feu d’artifice était à son comble, illuminait l’âme de tous les spectateurs présents de ses feux flamboyants. Lloyd s’arrêta un peu de gesticuler pour annoncer que le groupe des trois personnes le regardait à tour de rôle. Ils devaient se demander si c’était un lycéen ou un vieillard à la vue de ses cheveux et de son attitude à s’abandonner au spectacle. Ils avaient peut-être remarqué son regard indiscret quand il regardait le monde qu’il y avait à ce feu d’artifice.
Soupirant d’un air las, il remporta son attention sur le ciel illuminé. C’était plutôt pas mal comme feu pour une bourgade de ce genre. On peut voir que la qualité est au talent et non à l’argent, ce qui est rarement vu.

Il remarqua que certains membres de ce pensionnat se levèrent pour regarder le bouquet final. Puis des petites fusées continuèrent à aller dans le ciel, mais on sentait bien que c’était fini. Nance se leva tout en prenant Lloyd qui voulait rester et en prenant ses chaussures et ses chaussettes. Il remarqua alors que le groupe de tout à l’heure était devant lui. L’un d’eux avait des cheveux rougeâtres et tenait une clope dans ses mains tout en regardant Nance, les autres étaient deux femmes, l’une avec des cheveux verts émeraudes et un regard flamboyant et l’autre des cheveux noirs avec le regard pétillant.

Se posant sur un poteau non loin, il remit ses chaussettes et ses chaussures en place. Lloyd, assis sur son épaule, se jeta subitement à terre et se planta devant la Perche Rouge :


« - C’est naturel tes cheveux ? »


Vieux moment de silence. C’est lui qui demandait ça ? Et il n’a pas vu qu’il était coiffé comme un hérisson lui ? Nance répliqua aussitôt avant que quelqu’un ne dise quelque chose pour éviter qu’il se fasse détruire :


« - Le feu d’artifice t’a monté à la tête toi.

Puis regardant le groupe de trois,
- Il est toujours comme ça, vous n’inquiétez pas. »


Aucun d’eux n’avait l’air d’être exceptionnellement surpris qu’une peluche parle, mais leurs regards se sont quand même allumé ce qui montrait qu’ils étaient intéressés par la situation. ‘Fin, Nance n’était pas psy, il ne faisait que penser à la situation.






[Un peu en bazar l'ordre, non ? x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Maeda

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Ven 20 Aoû - 17:48

Freya s'était longuement demandé ce qu'elle pouvait bien faire pour ce 14 juillet....aucun amis ici, pas de films, pas d'argent pour aller au resto et puis le resto toute seule, ça craignait !
Alloongée sur son lit, le fait de s'ennuyer représentait pour elle une véritable torture, pire que des heures de cours. Pourtant, elle avait beau chercher, elle n'avais rien a faire.
Penser ?!...
pourquoi pas...
naaaaaaaaan pas son genre. Non elle devait réelement trouver autre chose a faire, sinon elle risquait de devenir folle et de ne pas survivre a cette soirée. Ce fut au bout d'une heure de refléxion intensive qu'elle trouva quelque chose a faire, elle se decida a sortir dans les couloirs, histoire de voir si quelques personnes y trainaient. Elle sortit de sa chambre, et constanta que les couloirs étaient vide !!
Elle réalisa soudain que ce serait une véritable perte de temps que de vouloir trouver quelqu'un le soir du 14 Juillet....

Etant déja dans les couloirs, elle ne trouva aucune utilité a re rentrer dans sa chambre, c'est pourquoi elle eut l'idée de faire le tour du lycée. De nuit, c'était interdit et surtout sans aucun interet mais au moins ça l'occupait. ^
Aprés quelques couloirs traversés et quelques marches descendues, la jeune fille se dirigea vers le hall d'entrée, seul lieu qu'elle connaissait vraiment. Son attention fut attirée par une tache blanche sur le mûr. Inbtriguée elle s'approcha et tenta de déchiffrer ce qu'il y avait d'écrit sur ce qui semblait être une affiche.

"Ce...Soir...feu d'arti...fice à...LA PLAGE !!"

Enfin, enfin Freya venait de trouver une occupation digne de ce nom ! il était vraiment temps ! Folle de joie, elle fonça dans sa chambre pour s'habiller mieux qu'en pijama...

En route vers la plage, la jeune fille avait mis un pantalon noire avec un tee-shirt violet (comme a son habitude).
Par simple curiosité, elle regarda l'heure a sa montre.

"QUOI ?! 22heures ??? oh la la pourvus que je n'ai rien loupé !"

Elle commença a courir.
10 minutes plus tard, elle arriva enfin sur la plage, elle se rapprocha d'un groupe de jeunes, et encore tout essouflée demanda:

"Excusez moi..le feu d'artifice...est ce qu'il est fini ?"

[désolée pour le retard, je m'incruste un peu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Dim 22 Aoû - 18:07

Naho regardait froidement l'adolescente complètement essouflée. Elle pointa son doigts vers la nuit noir parsemé d'étoile, ou quelques fumés grises dansaient encore avec elle.

Combien de personnes seront de la partie ce soir ? Se questionna-t-elle en passant une main dans ses cheveux.

Elle aggripa un peu plus Gojyô qui n'était vraiment pas très serein ce soir. Son regard repassa sur cette poupée vivante qui été digne d'attention. Cela était véritablement intrigant et celle-ci avait même d'avoir un caractère bien à elle, trempé comme tout. Ses yeux fixèrent ceux de Nance avec une once de sympathie, comme si elle s'avait ce qu'était de calmé la situation après un ami à la langue bien longue. Elle lui souris de moitié avant de demander aux deux jeunes gens :

_ Vous êtes tous les deux du Pensionnat non ?

Elle eu un bref regard vers tout les gens qui partaient doucement, comme si le feux d'artifice les tirait en arrière pour les supplier de rester. Le vent chaud caressait chacune des personnes, la demoiselle brune : Ayumi, Gojyô, elle même et....

_ Comment vous vous appelez au faite ? Soupira la demoiselle aux yeux jaune soleil.

Elle en oubliait les bonnes manières des présentations, comme en signe de pardon, elle leur adressa un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Dim 22 Aoû - 18:24

« - C’est naturel tes cheveux ? »


Gojyô observa tout se petit monde il vit surtout à ses pieds la mini peluche au caractère bien trempé. Elle venait de lui faire une remarque sur ses cheveux rouge. Gojyô se dit: et son maitre il a pas une couleur de cheveux bizarre peut être? Finalement il laissa sa pensée de côté pour soupirait avant de répondre:


"- Bien sur que c'est naturel..."

Gojyô écoutait un peut tout le monde Naho qui faisait connaissance avec les deux jeune gens. Puis la Gojyô vit le sourire que fit sa compagne, sur ce coup la il serra la jeune femme contre lui. Allait savoir pourquoi il se méfié vraiment de L'homme au cheveux blanc et cette peluche à la langue bien pendu. Puis l'autre jeune femme qui venait de louper le feu d'artifice. Gojyô lui répondit quand même un peut mieux que Naho:

"-Eh bien oui tu viens de louper le feu d'artifice..."
Suite à cela Gojyô se su plus trop quoi dire sauf faire un mouvement de tête à l'homme face à eut qui s'excuser du comportement de sa peluche. Sur le coup Gojyô aurais bien brûler cette petite chose trop bavarde mais il se retenu. Puis finalement pour bien montré que la jeune femme au yeux citrine lui appartenait, il passa légèrement une main sous le tee-shirt de celle ci pour toucher une parcelle de peau et de l'autre main il lui pris la main.Finalement une question lui vint à l'esprit donc il la posa sans vraiment avoir un ton particulier:

"-Si vous faites partit du pensionnat je peux vous demandé si vous êtes dans l'internat?"

Suite à cette petite question de passage il déposa un petit baisé sur la joue de Naho. Mais il lui caressa aussi le bras en lachant la mais de celle ci. Il se baisa ensuite pour lui chuchoter:

"-Je sais tu va encore marronner mais quand y allons nous j'ai vraiment envie de me retrouver un peut seul avec toi même si c'est pour pas longtemps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Dim 22 Aoû - 19:50

Ayumi souffla. Ce ne serait pas à elle d'engager la conversation mais plutôt lui. Enfin, la peluche qui parlait. Attendez, une peluche?

"Euh… C'est quoi ça?"Demanda t'elle en fixant le peluche qui tenait toute seule et qui… Parlait?

L'adolescente observa son entourage qui n'avait pas paru ciller. Gojyo avait même répondu à la question sans paraître plus choqué que ça.

*Peut être que je suis malade et que la peluche et juste tombée avant que le garçon parle?*

L'arrivée d'une adolescente l'interrompit dans ses pensées. Blonde, à la fois intimidée et pétillante, Ayumi déduisit qu'elle inspirait confiance et paraissait plutôt simple. Mais les apparences sont parfois si trompeuses…
Gojyo l'informa que le feu d'artifice était bel et bien fini. D'ailleurs, il était collé à Naho et Ayumi comprit très vite que la présence d'un autre "mâle" le dérangeait. Enfin, il ne fallait pas être devin. Quand tous les adolescents se présentèrent, elle prit la parole à son tour :

"Je m'appelle Ayumi Hizuhara, je suis en internat dans Yoru. Enchantée!"

Elle accompagna sa tirade d'un sourire. Mine de rien, cette petite troupe ne se connaissait pas beaucoup en fait. C'était amusant, compte tenu du nombre. Seuls Naho et Gojyo se connaissaient vraiment, elle-même n'ayant que discuter un peu avec Gojyo. Quant aux deux autres(non, elle n'allait pas compter la peluche qui avait arrêté de parler, signe que ce n'était qu'un légère hallucination) ils ne semblaient pas se connaître.

*Intéressant…*

Tous ses inconnus réveillaient en elle cette petite flamme de curiosité qui grossissait toujours avec une rapidité effarante. Et à cet instant, elle brûlait son corps tout entier!

"Tu as demandé si Gojyo avait une couleur de cheveux naturelle, je peux te retourner la question? C'est marrant parce que ça ne choque pas sur toi, je te vois mal avec une autre couleur!"

Elle eut un sourire engageant pour mieux faire passer la question, sait-on jamais, peut être avait-elle mis les pieds dans le plat? Même avec du tact, c'était si facile de blesser quelqu'un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Naho Daichi

avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 23 Aoû - 11:25

Naho était vraiment collée par Gojyô, sans réellement pouvoir faire des actes libres. Elle se dégagea de ses petits câlins et compagnie d'un bref sourire. Elle aimait l'ambiance qui régnait ici avec les nouvelles personnes qu'elle rencontrait. Effectivement, il était bien rare qu'elle se sente si à l'aise, elle qui était plutôt froide et solitaire. Elle aimait beaucoup Gojyô, sincèrement, mais son attitude un peu trop protecteur commençait à l'agacer.
Elle posa une main froide sur son bras, avant de lui lancer un regard tout aussi froid. Il lui avait fait une promesse, et elle n'était plus sûr, pour sa part, qu'elle réussirait à la tenir de son côté si son comportement ne changeait pas. Elle défila son regard en réfléchissant.

Son regard se posa sur le garçon dont son nom lui était encore inconnu avant de se toucher les cheveux et en rigolant.

_ Les miens non plus n'ont pas une couleur commune.

Elle regarda Ayumi qui avait des cheveux charbon avant de décréter dans sa tête, que bien qu'ils n'avaient pas une couleur 'hors norme', (effectivement où est la norme à présent !), il était magnifique et devait en être fière.
Son regard se repose sur Gojyô, avant de soupirer. Elle s'en voulait d'être si froide avec lui, mais il tramait quelque chose qu'elle n'appréciait pas beaucoup, et elle le sentait.

Après la réplique d'Ayumi sur les cheveux du jeune homme, elle fut forcée de sourire à son tour. C'est vrai que la demoiselle ne le voyait aussi qu'avec cette jolie couleur argent, balayant ses yeux vert à cause du vent chaud de la nuit.
Il faisait jeune, et se demanda alors quel âge pouvait-il avoir. Peut-être 16... Même 15 ans, elle hésitait mais n'en toucha pas un mot, le braquant en se demandant des questions. Elle fut tellement absorbée d'ailleurs dans sa réflexion, qu'elle ne toucha plus un mot et continua de le regarder de façon perplexe.

On la ramena à la réalité à cause de la demoiselle au tee shirt violet qui avait la respiration bruyante à la vue de son effort physique ; mais pour la replonger instantanément dans un questionnement, cette fois-ci sur elle.

_ Et elle, qu'elle âge avait-elle ?! Songea la jeune femme aux yeux jaunes.

A la vue de son corps, peut être 17 ans... Naho se replongea dans d'interminables débats sur leurs âges à tous les deux avant de lancer un regard de désespoir à Ayumi. Elle lui avait transmit le virus de la curiosité ! Elle sentait qu'elle allait adorer cette jeune fille et lui adressa un doux sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 23 Aoû - 15:36

Eichi n’aimais pas précisément les feux d’artifice mais quand il avait vu cette affiche, il avait décidé de s’y rendre. Comme il était parti avec une bonne heure d’avance, il avait beaucoup marché avant de se poser dans le sable quelques minutes avant que le spectacle ne commence.
Les fusées s’élançaient dans les airs les unes après les autres explosant finalement en dizaine de petite lumière de toutes les couleurs. Il ne raffolait pas de ca mais il devait bien avouer que c’était très beau comme spectacle, de plus, le concerto choisit pour accompagné le feu d’artifice avait été très bien choisit.

Une fois les feux terminé, il décida de rentrer en marchant dans le sable, après tout, il finirait bien par retomber sur le pensionnat. Au bout d’une demi-heure, il tomba sur un petit groupe de jeune parmi lesquels il reconnu l’homme qu’il avait rencontré a la bibliothèque. Il était assis dans le sable aux côté d’une jeune femme aux cheveux d’un magnifique vert, d’un homme dont la couleur des cheveux était argentée et une autre jeune femme qui avait l’air plus ou moins normale par rapport aux trois autres.
Il continua à s’approcher et allait passer a côté d’eux sans s’arrêter lorsque son regard capta celui du tatoué.
Revenir en haut Aller en bas
Zetsu Gojyô

avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 23 Aoû - 17:03

Gojyô se détacha de Naho si elle voulait parler et bien qu'elle le face il resta un instant à écouter toute les conversation. Ils parlaient tous de ça et la et lui n'aimé pas trop sa en réalité. Puis sur un choque il aperçu finalement Eichi. L'homme qui l'avait rencontré à la bibliothèque. Gojyô se dirigea vers celui-ci sans vraiment prévenir les autres. Quand il fut au niveau du jeune homme il le pris par le bras et l'emmena avec lui pour lui parler. Gojyô n'aimais toujours pas Naho et était très attiré par le jeune homme. Comme qui dirais il avait le cul entre deux chaise. Quand il fut un peut loin du groupe avec Eichi il souffla, chaque effort était dur pour faute la cigarette mais il supporter tout de même. Il se mit à parler:

"-Je ne m'attendais pas à te voir ici...Euh je suppose que tu ma vu avec Naho...Ne te fais pas d'idée d'accord je suis bisexuel mais..."

Oulala Gojyô avait du mal a parler. Le fait que Eichi les vut avec Naho le mettait plutôt très mal. Il voulait expliquer à l'homme mais c'était pas simple et surtout il ne voulait pas perdre ses chance avec lui. Gojyô posa discrètement un baiser sur le front de Eichi et finit par recommencer à parler.

"-Bon écoute je vais balancer sec se que je pense...Tu me plait voilà mais Naho je t'avoue que je ne sais pas trop je suis tellement attiré par les hommes...Enfin je sais pas trop comment expliquer."

Gojyô regarda vers le groupe de jeune gens qui avait l'air de toujours parler entre eux. Gojyô repris son souffle et s'alluma une cigarette et soupira. Il ne savait plus trop le jeune homme lui plaisait et il fallait qu'il arrive maintenant. Olalala la galère il devait se dépatouiller de tout ça et vite très vite. Il posa une main sur l'épaule de Eichi il se tenait un peut à lui. Gojyô soupira il lâcha une vague de chaleur pour déstresser de nouveau. Malheurs Que faire?! Le jeune homme regarda de nouveau près du groupe. Il avait enfin une idée mais non elle était mauvaise. Puis il plongea ses yeux dans ceux de son interlocuteur avant de parler.

"-Que faire? désolé de posé cette question mais...La j'hésite même pas mais Naho...olalala je me suis mis dans une galère moi ma parole."

Gojyô embrassa sur la joue le jeune homme et lui chuchota.

"-tu me plait bien vraiment es que...je sais cette question ne devrais pas se poser mais es que je te plait?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   Lun 23 Aoû - 17:24

Gojyô s’était levé et se dirigeai maintenant vers Eichi, il l’attrapa par le bras et l’emmena à l’ écart. Il fut surpris du geste, que ce passait-il ? Une fois qu’ils furent bien éloignés du petit groupe, Gojyô s’arrêta et repris sa respiration. Il était essoufflé par une simple petite course ?

« Je ne m'attendais pas à te voir ici... »
« Franchement ? Moi non plus. » pensa Eichi.
« Euh je suppose que tu ma vu avec Naho...Ne te fais pas d'idée d'accord je suis bisexuel mais... »
« Tu t’enfonce Honey » pensa encore Eichi.

Eichi remarqua que son camarade avait du mal à parler. Il avait l’air mal à l’aise. Il se redressa et posa un baiser discret sur le front du noiraud.

« Bon écoute je vais balancer sec se que je pense... »
« Je crains le pire… »
« Tu me plait voilà. Mais Naho je t'avoue que je ne sais pas trop je suis tellement attiré par les hommes...Enfin je sais pas trop comment expliquer. »

Gojyô lança un regard vers le petit groupe. Il reprit son souffle une fois et alluma une cigarette.

« Ben voila, ceci explique cela. » pensa Eichi en toussant.

Le tatoué replongea dans ses pensés. Il avait l’air en plein combat intérieur. Il sortit finalement de ses pensées et posa une main, toujours aussi chaude, sur l’épaule du jeune homme. Eichi senti qu’il se reposait un peu sur lui. Une vague de chaleur envahit de nouveau le littéraire. Il commençait a vraiment se demander si l’homme aux cheveux rouges n’y était pas pour quelque chose. Il vit le regard du jeune homme se perdre vers le groupe puis revenir se planté dans les yeux du plus vieux.

« -Que faire? Désolé de posé cette question mais...La j'hésite même pas mais Naho...olalala je me suis mis dans une galère moi ma parole. »

Eichi le vit se rapprocher et sursauta lorsqu’il sentit le jeune homme lui déposer un baiser sur la joue.

« Tu me plais bien vraiment es que...je sais cette question ne devrais pas se poser mais es que je te plais? »

Eichi rougit de plus belle et pria intérieurement pour que la pénombre de la nuit cache son embarra. Il réfléchit quelques minutes avant de prendre une décision, après tout, pourquoi pas…

« Oui, tu me plais. » annonça-t-il d’une voix gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu d'artifice [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le feu d'artifice [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le feu d'artifice [libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: A l'extérieur du pensionnat :: Espaces de détente :: La plage-
Sauter vers: