Pensionnat Yoru


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la 'maison'

Aller en bas 
AuteurMessage
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Retour à la 'maison'   Ven 2 Juil - 12:56

Il faisait bon en cette journée de septembre. C'était la rentrée, la si redoutée rentrée, que personne n'attendait.
A part Ayumi Hizuhara peut être.
Oh, pas qu'elle ne s'était pas ennuyée pendant les vacances : visite chez grand-mère, retrouvailles avec Sayuri, sorties avec les parents et soirées. Surtout les soirées, en fait. Malgré cela, la lycéenne était contente de retrouver Yoru : le club journalisme, les nouvelles rencontres, les péripéties de la vie... Ayumi avait toutes les raisons d'être satisfaite de la rentrée. A part peut être les devoirs et les contrôles mais elle ne pourrait pas y réchapper.

L'adolescente soupira de la fatigue accumulée. Assise sur la pelouse, à l'ombre d'un bâtiment, elle se remettait de sa première journée au lycée. Rien de vraiment intéressant s'y était produit et Ayumi devait avouer qu'elle était déçue. Mais patience, c'était juste le temps de se mettre en route.


*Il va falloir que je me réinscrive au club journalisme. C'est ça qui est nul avec les rentrées : il faut tout refaire comme à la première fois.*

Sur cette pensée, combattant la flemme typique des adolescents de son âge, elle s'extirpa de l'ombre bienfaitrice pour affronter le soleil.

"Heureusement que ça ne tape pas trop fort" murmura t'elle, si bien qu'elle s'entendait à peine.

Ayumi traversa le cour, décidée de retrouver son nouveau dortoir. Là encore, ses colocataires allaient changer, permettant de nouvelles rencontres.


*Mince, c'est quoi déjà, le numéro de la chambre?*

Tout en marchant, elle chercha dans son sac à bandoulière noir son carnet de correspondance où elle devrait retrouver la chambre. Coincé entre les livres qu'elle venait de recevoir(mais pas tous neufs malheureusement), elle peinait à le retrouver. Toute son attention là-dessus, elle ne marchait même plus droit et forcément...

Bam!

Lâchant un cri, elle s'étala au sol parmi tous ses livres et, comble de l'ironie, son carnet qu'elle venait de retrouver. Elle s'agenouilla dans une posture plus digne, et tout en ramassant ses affaires, s'excusa auprès de la personne percutée


"Excusez-moi, je n'ai pas fais attention!"

Elle se tourna vers la jeune femme et reconnut... La directrice?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Ven 2 Juil - 13:25

La rentrée...cette année, ce mot signifiait beaucoup de chose pour Loreleï, voila longtemps qu'elle n'avais pas mis les pieds dans une école, et se dire qu'elle était a présent directrice signifiait beaucoup de responsabilités...ce n'est pas vraiment ça qui lui faisait peur, mais plutôt le fait qu'elle soit responsable de choses qui dépassait l'entendement ; des centaines d'éléves a gérer, et surtout reussir a garder un secret !

Pour l'instant, tout semblait bien se passer, les éléves étaient entré en cours avec les autres membres de leur classe, et il n'y avait visiblement eut aucun problemes, c'était déjà ça, il restait cependant encore beaucoup de choses a gérer, comme les clubs, ou les changements de classes ou encore les chambres.
Enfin malgrés son manque d'expérience Loreleï avait confiance.

*Tout ce passera bien j'en suis sure*

Pour s'assurer malgrés tout qu'il n'y ai pas de probleme, elle avait décidé de faire le tour du pansionnat, de voir la tête de ces nouveaux élèves, d'aider en cas de besoin.
Elle marchait a travers les couloirs afin de rester dans la fraicheur du batiment, mais vint un moment ou elle dut sortir, elle se dirigea donc vers la cour, elle fut d'abord éblouie par le soleil, mais petit a petit ses yeux s'y habituèrent.
Elle admira la forme de certains arbres de la cour, encore plein de belles feuilles vertes, l'été était vraiment une belle saison même malgrés la chaleur parfois insoutenable.
Perdue dans ses pensées et dans sa contemplation, elle ne vit pas venir la jeune fille qui lui rentra dedant, a moins qu'en vérité ce ne soir l'inverse ?
enfin, le fait est que la jeune fille tomba a la renverse et tous ses livres s'aparpillèrent, quant a Lorelei, elle fit simplement un pas en arriere.

Quand elle réalisa ce qui venait de se passer, elle s'agenouilla en s'excusant :

"Oh désolée jeune fille, je ne regardait pas ou j'allais, attends je vais t'aider a ramasser tes livres..."

Elle s'executa et aida la jeune fille a ramasser ses livres.
Quand ce fut fait, elle se releva et aida l'élève (car ça ne faisait aucun doute, ce ne pouvait etre qu'une élève) a se relever.

"J'espere que tu ne t'es pas faite mal en tombant, je ne voudrait pas dés le premier jour blesser un élève !
Au fait, je manque a tous mes devoirs, je m'appel Loreleï Tatsuo, je suis la directrice !"


Aprés tout, elle ne voulait pas passer pour une mauvaise directrice, même si elle le savait, pour reussir a garder un minimum de discipline, elle devait paraitre un peu stricte, il n'y avait rien de mal a paraitre chalheureuse....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Ven 2 Juil - 16:13

Ayumi, quand elle eut fini de ramasser tous les livres, remercia la directrice et s'affaira à tout remettre dans son sac, tout cela dans une certaine précipitation.. Cependant elle garda son carnet de correspondance dans sa main - eh oui, elle n'était pas folle au point de prendre le risque de le rechercher encore. Refaisant face à la personne qu'elle avait malencontreusement bousculé(au vu de la situation, il n'y avait pas de doute possible quand à la personne qui avait rencontré l'autre).

"Enchanté, Madame Tatsuo!" dit-elle d'un ton enjoué, même si elle n'était pas sure du statut de la directrice.

Ayumi était à l'aise auprès de la directrice, même plus qu'avec les élèves de son âge. Certaines traces du passé ne s'effacent jamais.

"Ne vous inquiétez pas, je n'ai rien. Et puis, cela aurait été ma faute, j'aurais du être plus attentive. Et je suis heureuse de voir que vous aussi, vous n'avez rien! Il aurait été mal vu pour un élève de faire du mal à sa directrice!"

*Elle a l'air jeune... Est-ce la première fois qu'elle travaille en tant que directrice?*

Mme Tatsuo était vraiment très jeune et semblait pleine de vie, même si son apparence en elle-même semblait la confondre avec une vampire. L'aura qui se dégageait d'elle boulversait cette impression. En somme, la directrice lui parut agréable, contrairement au précédent directeur, beaucoup plus austère. Elle s'interrogeait sur les raisons de ce changement de directeur : l'ancien n'était pas assez vieux pour aller à la retraite et n'avait pas non plus une réputation de tyran. De plus, des modifications avaient eu lieu au niveau des bâtiments, même si l'adolescente n'avait pu les analyser en détails.


*Oserais-je l'interroger?*

Mais la curiosité, parfois mal placée, de la lycéenne la poussa à outrepasser leurs propres statuts.

"Excusez-moi de vous demander cela, mais il s'avère que nous ayons eu très peu d'informations à ce sujet et naturellement, je m'interroge. Savez-vous pourquoi l'ancien directeur a-t'il quitté Yoru? En tant que nouvelle directrice, vous devez sûrement le savoir n'est-ce pas?"

Brusquement, ses propos lui parurent très insistant et elle choisit de reprendre :

"Désolé d'être aussi insistante, je suis un peu trop curieuse!"

Maintenant qu'elle était exposée au soleil, la lycée aux yeux verts foncés souffrait de la chaleur encore estivale. Le soleil était d'un bleu limpide et aucun nuage ou brise de vent ne dérangeait sa surface. Le silence qui emplissait la cour encore vide de population ou presque(seuls trois étudiants se reposaient dans la cour) renforçait cette impression de canicule. Revêtue d'un jean absolument pas adapté pour la saison et d'un tee-shirt blanc, la jeune fille transpirait et bénissait le pensionnat pour l'absence d'uniforme(beaucoup trop chaud à son goût). Sur de nombreux points de vue, Yoru possédait de multiples avantages. Mais pour l'instant, déjà professionnelle dans l'âme, Ayumi Hizuhara était toute accaparée par la réponse de la directrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mar 6 Juil - 10:46

La jeune fille semblait heureuse que Lorelei n'est rien, elle semblait bien élevée et polie, a moins que ce ne soit son statut qui provoquait cette réaction ?
Le résultat était le même et Lorelei doutait que ce soit ça.

« Ne t'en fait pas, je suis plus résistante que ce que j'en ai l'air et puis c'était aussi a moi de faire attention »

Le soleil cognait réellement et Lorelei commençait a vraiment souffrir de la chaleur, elle aurait bien utilisé son bouclier, mais la jeune était trop proche d'elle et Lorelei craignait qu'elle ne se rende compte du changement brutal de température, aussi elle décida de ne rien faire, après tout elle devait s'habituer a ne pas utiliser son pouvoir, elle ne pourrait pas toujours compter sur lui, et puis vivant dans un monde ou les pouvoirs n'existaient pas, elle devait apprendre a vivre sans.

Le cour de ses pensée fut couper par une question a laquelle la jeune directrice s'attendait. Pourquoi remplaçait elle l'ancien directeur ?
Elle avait cherché longuement des réponses plausibles a cette question, et la seule qu'elle avait retenue était l'une des moins originales, et tenait la route.

« L'ancien directeur a été obligé de déménager a cause de problèmes de famille, ici il était trop loin d'elle alors il est partie, je doute qu'il revienne un jour c'est pourquoi on m'a choisi pour prendre les reines du pensionnat. »

Ce n'était pas tout a fait la vérité, le directeur n'avais pas de problèmes de famille, il était simplement partie sur demande de l'état, il avait d'abord était réticent a l'idée de quitter Yoru, il y était très attaché, mais on lui avait offert une meilleure place ailleurs, il était mieux payé, s'occuper d'élèves surdoués et vivait dans un coin paradisiaque.
Aucun élève n'aurait vraiment l'occasion de vérifier ses dires, l'ancien directeur était loin a présent et comment quelqu'un pourrait prouver qu'il n'avait aucun problème de famille ?
Bien sur ce n'était pas super de mentir, mais Lorelei devait protéger un secret, tôt ou tard, elle devrait mentir.

L'adolescente s'excuse d'être aussi curieuse, encore une preuve qu'elle était bien élevée :

« Ce n'est rien, j'imagine que beaucoup d'élèves doivent se poser la même question mais qu'aucun d'eux n'ose la poser. Ce n'est pas comme si c'était un secret qu'il fallait a tout prix garder, et c'est normal que vous vous posiez cette question.
La seule chose que je garderais c'est la nature de ses problèmes de famille, c'est de l'ordre privée et je suppose qu'il n'apprécierait pas que le pensionnat soit au courant de sa vie privée. »


* Ce n'est pas comme si c'était un secret qu'il fallait a tout prix garder, qu'est ce que je peux sortir comme bêtises parfois ! *

La chaleur était a présent insoutenable, c'est pourquoi Lorelei proposa a la jeune fille d'aller sous le préau :

« Je commence a vraiment avoir chaud, ça ne te dérange pas d'aller a l'ombre ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mar 6 Juil - 12:40

Dans la chaleur encore estivale, Ayumi s'imprégnait des paroles de la nouvelle directrice.

*« L'ancien directeur a été obligé de déménager a cause de problèmes de famille, ici il était trop loin d'elle alors il est partie, je doute qu'il revienne un jour c'est pourquoi on m'a choisi pour prendre les reines du pensionnat. » Tiens... Quels problèmes de famille nécessite un déménagement? Une femme malade? C'est vrai que les hôpitaux ne sont pas les meilleurs ici...*

Mais la présence de la directrice ne lui permit pas de réfléchir d'avantage. Elle se promit néanmoins d'en parler à Lun pour savoir s'il avait quelque chose à redire là-dessus. Non pas qu'Ayumi n'eut pas confiance en Madame Tatsuo, seulement c'était devenu une habitude depuis la Seconde de vérifier la véracité des propos qu'on lui tenait.
Jamais il ne lui était venu à l'esprit que cela puisse être mal vu par son entourage mais elle n'y pouvait rien : elle était ainsi et cette partie d'elle ne pourrait être facilement changé. On est méfiant de nature ou on ne l'est pas(de même que sa nature solitaire n'arrangeait rien).


La directrice lui annonça qu'elle préférait ne pas dévoiler la nature des problèmes du directeur. C'était parfaitement normal et Ayumi approuva :

"Je comprends parfaitement, et puis nous n'avons pas besoin de savoir tout cela. Je me demandais juste si c'était de l'ordre privé, ou à cause d'un quelconque délit. Et puis, je dois bien l'avouer : étant de nature très curieuse, je n'aime pas rester dans l'ignorance et l'absence d'informations à ce sujet a éveillé ma curiosité. Je comprends pourquoi l'administration ne nous en a pas informé."

Madame Tatsuo commençait à suer, et la lycéenne était dans le même état. Se fut avec un certain soulagement qu'Ayumi entendit son interlocutrice lui proposer de bouger un peu.

"Avec plaisir ! Je commençe moi aussi à vraiment souffrir de la chaleur... Ce n'est pourtant plus les vacances."

D'un air calme et tranquille, les deux filles s'avançèrent vers le préau assez rapidement malgré tout : il fallait vraiment être résistant pour rester plus de dix minutes sous la chaleur cuisante. L'adolescente réfléchissait dans sa tête. Le fait d'avoir décidé d'un endroit où parler signifisait qu'elle allaient approfondir la conversation. Or... Ayumi n'avait aucune idée de quel sujet aborder avec une directrice!


*Où est-ce que je me suis fourrée?*

Malgré tout, la situation n'était pas dramatique : Mme Tatsuo trouverait bien un sujet de conversation si elle-même ne parvenait pas à combler la conversation. Et au vu du statut de son interlocutrice, la lycéeene doutait qu'elle puisse s'attarder longtemps avec une lycéenne telle qu'elle.
Enfin arrivées au préau, Ayumi se permit un soupir de soulagement. La chaleur commençait à frormer un léger mal de crâne.


"On est quand même mieux à l'ombre!" dit-elle en souriant.

Le préau était assez vaste pour accueillir tout un lycée les jours de pluie. Mais à cette heure de la journée, il n'y avait que trois étudiants installés dans l'air agréable du préau. Ils lévèrent la tête à leur arrivée puis se reconcentrèrent sur leurs activités respectives.
Ayumi reporta son attention sur la directrice, soucieuse de trouver un sujet de conversation.


"Cela fait longtemps que vous travaillez en tant que directrice ou est-ce que Yoru est votre première fois?"

*Bravo, tu n'as pas trouvé meilleur sujet de conversation? Bah, c'est mieux que "il fait beau n'est-ce pas?*

L'adolescente choisit de ne plus se soucier de cela : si elle cherchait ses mots, ce n'en serait que plus gênant. Mieux valait agir naturellement. C'est dans ce nouvel état d'esprit qu'elle attendit la reponse de la directrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mar 6 Juil - 20:55

Dés le premier jour, Lorelei avait fait la connaissance d'une élève, ce n'était pas une mauvaise chose. être directrice ne signifiait pas ne pas avoir de rapport avec des élèves, bien sur il y avait un décalage au niveau de l'âge et la relation ne serait jamais comme entre des amis, mais c'était mieux que rien, et puis, quel interet y avait il a s'attacher a des personnes qui ne resteront que quelques années ici ?
S'attacher signifierais certainement être triste un jour ou l'autre, mieux valait garder un minimum de distance, sans paraitre trop sauvage pour autant.

"Je comprends parfaitement, et puis nous n'avons pas besoin de savoir tout cela. Je me demandais juste si c'était de l'ordre privé, ou à cause d'un quelconque délit. Et puis, je dois bien l'avouer : étant de nature très curieuse, je n'aime pas rester dans l'ignorance et l'absence d'informations à ce sujet a éveillé ma curiosité. Je comprends pourquoi l'administration ne nous en a pas informé."

Il était évident que la jeune fille était curieuse, c'était sans doute l'un de ses plus grand trait de caractère. ce n'était pas forcément un defaut, cependant, quelles étaient ses limites ?...

Au grand soulagement de Lorelei, la jeune fille accepta volontier d'aller a l'ombre, quel soulagement c'était !
Les deux jeunes femmes se dirigèrent vers le préau, Lorelei remarqua que quelques élèves y étaient déjà, ils parlaient tranquillements, ils semblaient normaux, mais il était impossible de savoir si ces élèves avaient des pouvoirs, cela l'intriguait, elle passerait surement beaucoup de temps a savoir quels élèves avaient des pouvoirs, et elle ne saurait la reponse que l'orsque les cours speciaux commenceront....
Une fois bel et bien a l'ombre, la jeune élève fit part de sa satisfaction à être a l'ombre :

"Oui, je suis bien d'accord, on est beaucoup mieux à l'ombre, il fait si chaud, l'été a était chaud par rapport aux autres années !"

Il s'en suivit un mini blanc, il fallait s'y attendre, de quoi pouvaient bien parler une élève et une directrice si ce n'était de cours, hors ils n'avaient pas encore commencé et Lorelei ne voulait pas paraitre accro aux etudes, choses dont elle n'était absolument pas.
Heureusement pour elles, la jeune fille lança un sujet, elle voulait savoir si Lorelei avait longtemps travaillé en tant que directrice ou si c'était sa premiere fois.
Effectivement la jeune fille était curieuse.

"...c'est la première fois que je suis directrice, je debute dans ce métier, c'est tout nouveau pour moi et j'avoue avoir un peu peur !"

La directrice avait peur que quelque chose se passe mal, que le secret ne soit decouvert, ce serait certainement la pire chose qu'il pourrait arriver cette année...

Soudain, Lorelei se rendis compte d'une chose, elle ne connaissait pas le nom de l'élève a qui elle parlait:

"Au fait, je ne connais meme pas ton nom ! "

Peut etre était ce dis d'une façon brutale mais c'était peut etre trop gamin de demander "comment tu t'apelles ?"...


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mar 6 Juil - 22:06

Ayumi ferma brièvement les yeux pour profiter de la semi fraîcheur des lieux. La température au soleil l'avait plus pesé qu'elle ne l'avait imaginé. Elle rouvrit les paupières pour rencontrer les lagons de la directrice.

*En apparence, Mme Tatsuo est plutôt différent de la normale...*

Il était vrai que, en lui-même, le physique de Loreleï Tatsuo était atypique : cheveux blonds, peau blanche... Elle n'était pas d'ici. Sûrement était-elle occidentale mais son accent parfait avait induit en erreur l'adolescente. Pour quelle raison était-elle au Japon?
La jeune femme lui avoua que c'était sa première fois en tant que directrice et qu'elle avait peur de mal s'en sortir. Ayumi en fut légèrement déconcertée : il était rare chez les adultes de les voir exprimer leurs faiblesses. Oh, bien sûr, elle n'était pas idiote : les adultes étaient loin d'être invincibles mais il n'était pas courant pour eux de briser cette image. Mais plutôt que d'être choquée, Ayumi considéra la révélation de Loreleï comme un nouveau pas vers sa propre maturité. Si la jeune femme lui confiait cela, c'est qu'elle ne la voyait pas comme une gamine.


"Ne vous inquiétez pas, je suis sûre que vous vous en sortirez très bien! Vous inspirez la confiance et vous êtes suffisamment jeune pour vous attirer la considération des élèves. De plus, à moins que votre diplôme soit du toc, vous avez les compétences nécessaires pour ce métier!"

Ayumi lui sourit, relativement confiante. En vérité, il n'était pas très étonnant que la nouvelle directrice soit un peu stressée : elle-même l'aurait été à sa place.
Puis Mme Tatsuo lui demanda son nom et Ayumi se rendit qu'elle ne s'était même pas présenté! Quel impolitesse de sa part mais il fallait dire qu'avec la manière dont elles s'étaient rencontré(du rentre-dedans pur et dur), Ayumi était loin de se douter qu'il s'ensuivrait une discussion de ce genre.


"Excusez-moi, je manque à tous mes devoirs! Je m'appelle Ayumi Hizuhara et je suis en Terminale!"

Elle lui sourit poliment, malgré tout un peu gênée de ne pas s'être présentée plus tôt : il avait carrément fallu qu'on le lui demande pour qu'elle le fasse! C'était un peu honteux.
Soudain, elle se rappella son carnet de correspondance, toujours dans sa main. Devenu encombrant, elle choisit de le ranger dans son sac à bandoulière. Ceci fait, elle regarda à nouveau la directrice.


*Est-ce que je la dérange? Elle doit avoir autre chose à faire que de me parler...*

Une fois sa pensée établie, l'adolescente se sentit brusquement gênée et déplacé. Elle ne faisait que lui poser des questions, sûrement devait-elle importuner la directrice. Mais celle-ci lui avait demandé son nom... Hum, c'était sûrement par politesse. Son malaise la contraignit à demander directement à la jeune femme(elle ne pouvait pas continuer la conversation comme si de rien n'était alors qu'elle avait l'impression d'être un boulet!).

"Ah, mais je dois vous déranger... Je suis désolée, en plus je vous pose tout un tas de question!"

*Et le pire, c'est que j'en ai d'autres* songea-t'elle en repensant aux origines de la jeune femme.

"Est-ce que je vous importune? N'hésitez pas à être franche, je comprends qu'en tant que directrice vous ayez des obligations et que vous avez d'autres choses à faire."

La jeune fille se tut enfin, attendant la réponse de sa directrice. Elle se sentait affreusement gênée à présent, elle qui s'était toujours considérée comme ayant un certain tact, elle n'aurait pas de quoi être fière si la directrice confirmait ses impressions!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mer 7 Juil - 14:55

Lorelei avait fait part de ses craintes a la jeune fille, pourquoi elle avait osé ? elle ne le savait pas vraiment, peut etre parce que depuis qu'elle avait quitté sa maison, elle n'avais pas eut vraiment l'occasion de se retrouver avec des filles, elle avait grandi dans un univers d'homme, et parler avec une fille lui manquait un peu.
De plus, a part un scientifique et un historien, tout deux a moitié fou, et omnibulés par leur travaille, elle ne connaissait personne.
Elle avait trouvé en cette jeune fille une personne a qui parler, bien evidemment, elle ne se lierait peut etre pas d'amitié avec elle, mais au moins discuter un peu, une presence féminine n'était pas de trop dans son entourage.

La jeune fille la reconforta et lui dis qu'elle y arriverait, selon elle Lorelei inspirait confiance, la jeune directrice en fut soulagée et flattée, mais sa joie retomba lorsque l'adolescente lui expliqua que si son dipmôme n'était pas du toc, Lorelei avait surement les qualifications pour effectuer ce travail. La directrice se sentit soudain mal a l'aise, car ses diplômes n'étaient que du toc, rien n'était vrai, les seuls qualifications qu'elle avait etaient au niveau des pouvoirs, elle les controlait certainement mieux que quiconque ici, mais ce n'était pas ça qui l'aiderait a gérer un pensionnat.
Lorelei tenta de mieux dissimuler son malaise et essaya de faire une brève reponse :

"Merci d'avoir confiance en moi, ce n'est pas de tout repos mais je ferais de mon possible."

Heureusement la conversation pris une autre tournure, et la jeune fille se présenta, elle s'appelait Ayumi Hizuhara et était en terminale.
Au moins elle pouvait mettre un nom sur son visage.
La terminale, cette élève ne resterait qu'une seule année dans le lycée, Lorelei aurait donc aimé la connaitre plus tôt, mais cela n'avait pas été le cas.

"Ah, mais je dois vous déranger... Je suis désolée, en plus je vous pose tout un tas de question!"
La directrice sentit soudain la gène d'Ayumi, il était vrai qu'en tant que directrice elle avait beaucoup de choses a régler, mais la, pour l'instant Lorelei n'avait rien a faire ou du moins rine d'important qui ne demandait son attention tout de suite.

"OH euh ne t'en fais pas, je n'ai rien d'important a faire, je peux bien rester encore un peu, tu n'as pas de cours ou quelque chose a faire toi aussi, il serait mal vu que tu arrives en retard en cour, surtout a cause de moi et dés le premier jour."

IL éait vrai qu'avec tout ça, Lorelei avait completement oublié les cours, les profs et surtout la rentrée.

"D'ailleurs, je ne t'ai meme pas demandé, en quelle terminale tu es ?"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mer 7 Juil - 20:39

La jeune adolescente observa son âinée avec une certaine curiosité. Se trompait-elle ou Loreleï avait réagi quand Ayumi avait évoqué le diplôme? Et pas dans le bon sens? Cette jeune femme n'aurait quand même pas acquis le poste de directrice avec un faux diplôme? Non, c'était impossible! Qui aurait imaginé faire ça? Non, elle devait forcément faire erreur. Probablement elle avait obtenu son diplôme de justesse, ce qui faisait que la directrice n'était pas rassurée par ce point...
Malgré ce raisonnement, ses doutes demeuraient et Ayumi se promit de se renseigner.


*Me voilà avec plusieurs choses à vérifier... Bah,je dois être paranoïaque sur les bords aussi.*

Mais vite, la tournure que prit la conversation ne lui permit pas de s'attarder sur ses réflexions. La directrice la rassura : son emploi du temps n'était pas chargé. Par contre, Loreleï s'inquiéta à son sujet : sûrement avait-elle des choses à faire, de son côté. Ayumi s'empresse de nier :

"Non,je n'ai rien de prévu"...à part l'installation de ses affaires..." et puis, je n'ai plus cours pour aujourd'hui! Vu que c'est la rentrée aujourd'hui, c'est demain que les cours commençent vraiment!"

C'était vrai. A part le topo habituel : lecture du réglement, prise de connaissance de l'emploi du temps, papiers administratifs... Il n'y avait pas eu cours et, sincérement, Ayumi n'allait pas s'en plaindre! Surout au sujet des maths...

"D'ailleurs, je ne t'ai meme pas demandé, en quelle terminale tu es ?

-Je suis en Terminale ES 2."

Ayumi avait retrouvé son entrain et sa maîtrise de soi. Elle s'excusa sa perte de contrôle de la dernière fois : parler à un directeur n'était pas évident, pas seulement compte tenu de l'âge mais aussi à cause de la "classe sociale"(bien que ce terme lui semblât fort). Malgré tout, cela s'était avéré enrichissant et si l'adolescente avait l'audace nécessaire, cela pourrait devenir plus intéressant ! Accroître ses relations, surtout en Terminale, serait important à l'avenir. Et puis il n'y avait que des avantages à se lier avec un directeur, si l'on oublie la réputation(mais il fallait dire qu'elle s'en souciait peu).

*Stop, ça va pas. Tu reccomences!*

L'adolescente se frappa mentalement. Encore une fois, elle ne voyait dans une situation que son intêret personnel. Elle avait vraiment du mal à quitter cette part de soi si agaçante qui lui valait les regards désapprobateurs de son entourage. Il fallait que ça cesse. D'ailleurs, elle allait commençé par là : elle n'userait pas de sa relation avec la directrice pour rentrer dans une université quelconque(bien qu'elle eut l'intention d'entrer dans celle attenante au lycée) ou pour avoir du piston pur et simple. Certes, si elle avait des question -l'origine étrangère de Mme Tatsuo par exemple- elle pouvait lui demander, et elle en avait l'intention, mais pas des choses qui allaient au delà de la curiosité. Elle allait entretenir une relation saine avec Loreleï, du moins, autant qu'elle pouvait étant donné leur différence.

*Allez, c'est parti!... Je commençe par quoi?*

La jeune fille se sentit un peu idiote. C'était bien beau toutes ces résolutions, mais si elles ne menaient à rien... Elle finit par décider de poser ses questions.

"D'ailleurs, excusez-moi si je me trompe mais vous n'êtes pas d'ici non? Désolé si je me trompe, mais ce n'esty pas courant, des japonaises blondes aux yeux bleus! Et ça n'a pas l'air d'être une teinture alors je m'interrogeais..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Jeu 5 Aoû - 10:41

Ayumi, jeune fille qui semblait serieuse et plutot curieuse. Bien sur, Lorelei ne pouvait pas le connaitre parfaitement en quelques minutes mais elle commençait déjà a voir ses qualités et ses defauts.
La curiosité était le plus souvent associée aux defauts, mais si elle est utilisée a bon escient, elle pouvait se reveler comme pratique et pouvait permettre a beaucoup de monde de monter haut dans la socièté. Cependant, cette jeune fille risquait de vouloir découvrir ce que pourrait bien cacher certains élèves, cela risquait de mettre en peril le secret et donc le lycée tout entier.

*Il va donc falloir que je la surveille un minimum pour être sure qu'elle ne découvre rien*

Ayumi étant en Terminal ES avait accés a beaucoup d'informations concernant le lycée et autres, il faudrait donc que Lorelei bloque quelques accés a certaines informations pour être sur qu'il n'y ai aucunée fuite.
Ce n'étais pas que Lorelei n'avais pas confiance en Ayumi, mais elle la connaissait trés peu et ne pouvait pas se permettre de prendre le risque que le secret soit découvert.

Pour éviter de paraitre trop soucieuse, Lorelei continua la discution:

"Et tu as une idée de ce que tu voudras faire plus tard ?"

Question simple qui pouvait parfois en dire long sur certaines personnes...

Quelques secondes apres la réponse, la jeune fille lui posa une question, une question a laquelle Lorelei ne s'y attendait pas.
-"D'ailleurs, excusez-moi si je me trompe mais vous n'êtes pas d'ici non? Désolé si je me trompe, mais ce n'esty pas courant, des japonaises blondes aux yeux bleus! Et ça n'a pas l'air d'être une teinture alors je m'interrogeais..."

Lorelei se mit a rire. Il ne fallait pas sous-estimer Ayumi, c'était une chose indéniable, son sens de l'observation semblait développé et sa particularité a poser les questions qui lui venait a l'esprit faisait d'elle une journaliste hors paire . Une fois calmée elle regarda Ayumi et lui repondit:

"Et bien, on peut dire que tu n'as pas froid aux yeux, mais c'est bien, j'imagine qu'être curieuse peut être un avantage et ça doit t'apporter beaucoup si tu sais bien te servir de ta curiosité je suis sure que tu arriveras a beaucoup de choses.
Tu as raison, je ne suis pas originiare du Japon, en fait je viens d'Irlande. je suis venue ici pour mes etudes et puis parce que j'ai toujours été fascinée par ce pays.
En tout cas, j'admire ton sens de l'observation."


Dans le fond ce n'était pas vraiment un mensonge, si elle était venue ici c'était pour étudier et même si elle n'avais pas vraiment été fascinée par le Japon, y vivre ne lui était pas désagréable du tout.
Si elle était venue ici, c'était plus par nécéssité que par envie, mais il fallait avouer que le coin était simpa et que le pensionnat était merveilleusement bien placé.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Ven 20 Aoû - 20:38

La conversation poursuivait son cours entre Loreleï Tatsuo et Ayumi. Cette dernière s'étonnait de leur facilité à discuter, malgré certaines anicroches normales compte tenu de la situation. Vint le moment où la belle directrice la questionna sur son avenir.

"Je deviendrais journaliste. Depuis que je suis petite, ça m'a toujours paru comme une évidence. Je ne me vois pas faire un autre métier!"

Ayumi sourit. A chaque fois qu'elle discutait d'une hypothétique profession, elle parlait d'affirmation et non de souhait. Bien qu'elle veuille effectivement devenir journaliste, cette idée était tellement ancrée dans son cerveau, dans ses projections d'avenir qu'Ayumi ne pensait même pas à dire "je veux".
La jeune fille demanda de quel pays était origine la directrice qui lui avoua habiter en Irlande mais était partie pour ses études.

"Merci pour vos compliments. D'habitude, on me dit que je finis toujours par fouiller trop loin et que j'y laisserais des plumes. Pour ma part, je considère qu'on ne peut pas se sentir bien dans un univers inconnu. Et il y a encore tant de choses que je dois découvrir."

Ayumi se rappela de la conversation qu'elle avait eu avec son père, un jour. Il lui avait dit exactement ceci : "A trop chercher, on finit par découvrir des choses qu'il ne faut pas connaître. Pour vivre en harmonie avec quelqu'un, il est nécessaire de ne pas connaître tout de lui, non pas pour garder des distances, mais pour préserver l'intimité. Si tu dépasses ces limites, tu seras quelqu'un d'hostile pour cette personne."
Ayumi ne comprenait pas. Comment apprécier quelqu'un dont on ne sait pas tout? Comme faire confiance à des étrangers? C'était impossible, tout simplement. De cette façon, elle ne pouvait pas arrêter de chercher la petite bête. Et de cette même façon, elle ne connaissait personne de vraiment bien.

C'est à partir du moment où Ayumi devint curieuse qu'elle cessa de croire aux princes charmants. On pouvait donc dire qu'elle n'y avait jamais cru. Mais il ne fallait pas rester plongée dans ses pensées et Ayumi reprit la parole.

"C'est amusant d'aller jusqu'au Japon pour devenir directrice. Vous êtes peut être une aventurière au fond de vous!"

Elle rit légèrement, l'idée lui plaisait bien. Mais vite, une autre question brûla ses lèvres et elle ne chercha pas à la retenir.

"Pourquoi être devenue directrice? Quel plaisir y prenez-vous?"

Il devait y avoir une raison, Ayumi en était certaine. Et puis, savoir qu'une directrice aimait son métier aidait à lui faire confiance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Sam 21 Aoû - 10:05

Décidément Ayumi ne manquait vraiment pas de courage, a moins que ce ne soit sa curiosité qui malgrés elle la poussait a poser autant de questions ?
En tout cas, sa curiosité ne risquait pas de diminuer étant donné le métier qu'elle voulait...non, qu'elle allait faire. Car la jeune fille avait mis tellement de conviction dans sa réponse que Loreleï ne doutait pas un seul instant de sa réussite, aprés tout, elle avait toutes les qualités requises pour ce métier, elle ne manquait pas d'audace, elle était curieuse, elle posait toujours les bonnes questions, et la directrice pouvait facilement deviner qu'Ayumi avait certainement un talent pour écrir.

"Et bien, c'est une bonne chose de savoir ce qu'on veut faire, ça motive dans les études"

Elle même n'avait jamais réelement sur ce qu'elle voulait faire, ce n'est qu'une fois qu'elle avait été recrutée par le gouvernement qu'elle avait trouvé sa voix, et c'est ce qui lui avait permis de tenir loin de la vie normale qu'elle aurait dut avoir.
La jeune adolescente la remercia pour ses compliments, elle lui expliqua qu'elle n'en avait pas l'habitude, et cela n'étonna qu'a moitié Loreleï, beaucoup de personnes n'aimaient pas que des curieux fouillent dans leurs affaires, et c'était comprhensif, cependant Ayumi avait certainement d'autres qualités, il était étrange qu'une personne n'ai jamais reçu de compliments...enfin la directrice ne connaiçait pas vraiment Ayumi, elle ne pouvait donc rien affirmer.
L'élève exposa son point de vue sur le fait qu'il était difficile de se sentir bien dans un monde dont on ne connaissait pas tout.
C'était un point de vue vraiment terre a terre pour une jeune fille de son âge, loin de penser qu'il fallait croire aux conte de fées ou autres chimère, l'irlandaise trouvait qu'il fallait tout de même laisser une part de d'eux croire en quelques choses de fantastique, laisser l'imagination s'évader. Depuis qu'elle avait découvert son pouvoir, Loreleï était prête a croire a beaucoup de choses qu'elle pensait a l'époque impossible.
Il était certes vrai qu'Ayumi ignorait l'existence de pouvoirs surnaturels et c'est certainement une des raisons qui empêchait Loreleï d'approuver totalement son poit de vue.

"Ton raisonnement est terre à terre pour une fille de ton âge, tu dois vraiment avoir la tête sur les épaules, j'imagine que tu ne dois pas être naÏve, c'est bien. Mais je pense qu'il faut laisser une part de mystère autour de nous pour ne pas rendre la vie trop ennuyeuse...
Enfin chacun son point de vue."


Ensuite, la jeune fille s'adressa une nouvelle fois a la directrice et lui dis que venir au Japon pour devenir directrice devait être amusant, et qu'au fond Loreleï devait être une aventurière.
Cette remarque fit sourire celle-ci, aventurière n'était pas vraiment le mot, mais dans le fond, c'était une véritable aventure que de s'occuper d'un lycée alors que sa seul qualification était celle de controler parfaitement son pouvoir.
Une autre question coupe court les pensée de la jeune femme ; elle voulait savoir pourquoi elle avait voulut devenir directrice.

"Quand on est goss on rêve souvent de devenir maitresse d'école, et bien cette idée ne m'a jamais quitté. Pour ma part, j'aime aider les autres, et contrairement a ce que peuvent penser les élèves, les profs ne sont pas là pour enfoncer les élèves, mais pour leur apprendre et les "aider" a avoir un métier. "

Tout ou presque dans sa réponse était vrai, seule difference était que la directrice n'avait pas eut envie de faire maitresse et son but principal, même si c'était un de ces principaux but, n'était pas d'aider les élèves a trouver un métier mais a controler leur pouvoir. Mais cela, Ayumi ne devait pas le découvrir.


.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mer 25 Aoû - 20:05

L'adolescente écouta la directrice critiquer son raisonnement. Elle savait que ce n'était sûrement pas le bon, qu'il était "trop terre-à-terre" comme l'avait justement dit Mme Tatsuo, seulement elle ne pouvait s'en empêcher. Elle sentait trop en insécurité dans l'inconnu. Elle tenta d'exprimer ce qu'elle pensait.

"Vous avez sûrement raison, seulement je ne peux vivre autrement. Jusque-là, les évènements que j'ai traversé m'ont toujours donné raison. Contrairement à beaucoup de personnes, j'ai transformé mes rêves en objectifs, ou alors je les ai supprimé de mon esprit à cause de leur surréalisme.
Tout ça dans le but de devenir plus mature car le monde adulte me semblait bien plus palpitant. J'étais très jeune à l'époque et cet état d'esprit m'a un peu séparé des autres."


Ayumi se remémora cette période, qui avait suscité de nombreuses inquiétudes de la part des adultes. Ils n'avaient pas compris que c'était parce que ses parents n'étaient jamais là et qu'on l'entendait sans vraiment l'écouter qu'elle s'était forgé cette opinion et avait fait une croix sur l'innocence qui semblait rebuter les adultes.

"De cette façon, je ne crois pas en l'amour ou en la fidélité. Ca fait sûrement de moi une personne solitaire et indépendante mais je préfère ça que me prendre une injustice en pleine figure."

Elle sourit à Lorelei, étonnée de se justifier ainsi. Un peu gênée de cette soudaine confession, elle changea de sujet. Ayumi écouta Lorelei répondre à sa question et rit devant ses objectifs :

"Ah, j'ai l'impression que certains professeurs ont oublié leur souhait de départ à force de pratiquer! Y'en a qui essayent vraiment mais d'autres… Ils ne font presque que crier, j'ai du mal à voir comment ils comptent nous aider!"

Elle sourit mais se rendit compte que ses propos étaient déplacés, s'adressant à une directrice. Et ce même si elle le pensait si fort!

"Je suis désolé, ce n'est pas très correct!"

Elle rougit un peu. Si poser des questions ne la gênait pas, être trop familière l'embarrassait après coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Lorelei Tatsuo
Admin
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Jeu 26 Aoû - 21:33

Ayumi était vraiment trés mature pour son âge, elle avait rarement croisée des personnes avec des idées aussi clair sur ce qu'elle pensait de la vie, sur ce qu'elle voulait vraiment et sur ce qu'elle pensait des autres, du monde.

La directrice ne peut s'empêcher de penser que si Ayumi était ainsi c'était peut être a cause de certains évènements qui auraient put se produire dans sa vie. Bien sur elle ne comptait pas le lui demander, c'était bien trop personnel et surtout c'était tout a fait possible qu'il n'en soit rien.

Elle l'écouta donc exposer ses idées et ses points de vue. Elle comprenait que la jeune fille n'était pas vraiment "fautive" (bien que ce ne soit pas du tout une faute) et qu'elle était comme elle était, elle vivait avec, elle expliquait également les avantages d'être ce qu'elle était. Loreleî concevait parfaitement son point de vue, la curiosité nous ammene parfois a gravir des échelons, a éviter des pièges. En revanche, la jeune femme resta légèrement hébétée lorsque l'adolescente lui avoua qu'elle ne croyait pas en l'amour et la fidélité. Elle préféra mettre ça sur le compte de l'inexpérience, car a son âge le 3 quart des jeunes filles ne rêvent que du prince charmant. Et si elle ne rêvent pas de ça, rares sont celles qui n'ont pas ou ne cherche pas de petits copains...
Enfin, un jour ou l'autre Ayumi tomberait amoureuse, c'était une fatalité a laquelle (a moins de vivre reculé du monde) personne ne pouvait échapper.

"Je comprends tout a fait ton jugement et ton raisonnement, seulement...ne sois pas si dur envers l'amour et la fidélité, tu n'a peut être jamais ressenti ça c'est pour ça que tu le vois comme tel."

Voyans que la conversation commençait a mettre mal a l'aise son élève, elle choisi de ne pas revenir sur la disction lorsque celle ci changea de sujet.

Elle lui parla des professeur, et de son doute sur le fait qu'ils soient réelement la pour les aider a avancer.
Cette remarque fit rire Loreleï, la réponse typique des élèves.
Elle même a son âge pensait éxactement la même chose et encore aujourd'hui, certains professeur ne lui revenait pas. Mais elle préferait garder cette remarque pour elle même.
Sans doute parce qu'elle pensait ses propos déplacés, la jeune fille s'excusa pour ce qu'elle venait de dire.
elle répondit alors:

"Oh ne t'excuses pas, ce n'est rien, je disais exactement la même chose lorsque j'avais ton âge, mais étant a présent a leur place, je les comprends mieux et si parfois ils vous semble injuste et dur voir froid, ce n'est qu'un masque qu'ils se donnent, car vous ne vous en rendez peut être pas compte, mais vous être parfois dur avec eux ."
Elle fit une pause puis reprit:

"Mais parlons d'autre chose, cette mini guerre entre profs et élèves n'est pas prête de se terminer je pense." elle haussa les épaules" je ne sais pas si tu as vu, il y a un club de journalisme, ce serait simpa que tu t'y inscrive."

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Hizuhara
Admin
avatar

Messages : 512
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   Mar 31 Aoû - 20:28

L'esprit d'Ayumi fit "tilt" quand la directrice lui conseilla de s'inscrire au club journalisme.

"Oui, c'est vrai vous avez raison! En fait, je me suis déjà inscrite les années précédentes et je comptais le faire cette année encore, "jamais deux sans trois" comme on dit!"

L'adolescente regarda sa montre, constata avec effarement qu'il était 17 heures pile et que les inscriptions pour le club de journalisme mais aussi le rendu des clefs de chambre étaient fermé à exactement 17 heures 25(elle avait eu le malheur d'y aller à 17 heures 30 en deuxième année, et bien elle ne recommencerait pas).
Ayumi n'avait aucune idée de la façon dont elle abandonnerait la directrice. Elle ne voulait pas être impolie.

*Que faire? Je vais quand même pas la larguer comme ça? Si?*

D'un autre côté, se retrouver sans lit était tout bonnement impensable - une fois, pas deux!-. Elle se souvint avoir tapé à toutes les portes pour trouver la bonne et avait difficilement été accepté comme clandestine chez quelqu'un - heureusement que Lun l'avait trouvé et l'avait aidé!.

"C'est vrai que certains élèves sont durs avec eux, mais ils ont trop tendance à généraliser. J'ai horreur de les entendre dire "la jeunesse de nos jours, il n'y en a plus rien à tirer!" simplement parce qu'on a pas lu une célèbre œuvre d'un célèbre écrivain mort il y a deux siècles!"

Ayumi réveillait en elle une vieille incompréhension envers ses professeurs qui alimentait une petite gueguerre idiote élèves/professeurs. Même si au fond, les deux avaient tort dans l'histoire.

"Enfin, heureusement que tous ne sont pas comme ça n'est-ce pas?"

Ayumi n'aurait jamais supporté l'école s'il en avait été autrement. Beaucoup de jeunes se rebellaient et étaient considérés de pauvres idiots par leur professeur. Même si Ayumi était contre leur façon de procéder, elle comprenait la raison qui les avait pousser à faire ça.

17 h 05. Il serait peut être temps d'y aller.

*C'est dommage… C'est rare d'avoir une directrice aussi ouverte et accessible. J'aimais bien discuter avec elle.*

Seulement, les deux jeunes femmes avaient des obligations, chacune de leur côté. Ayumi savait qu'elles ne pouvaient pas converser comme ça jusqu'à pas d'heure.
La cour était vide à présent. Ayumi jeta un coup d'œil à Lorelei, si fraîche et mature en même temps.

"Je suis vraiment désolée, mais je dois vous laisser. Je dois aller chercher la clef de ma chambre et la dernière fois que je suis arrivée en retard, j'ai fini sans chambre pour la nuit!"
Elle sourit, commença doucement à s'éloigner, hésita un peu avant d'ajouter :

"C'était un plaisir de vous avoir parlé. Vraiment. J'espère qu'on aura une nouvelle occasion de se voir, et pas parce qu'on m'a renvoyé de cours!"

Elle rit. Elle ne sut si elle devait lui dire un au revoir respectueux ou l'embrasser. Finalement, elle lui fit un signe de la main et quitta la cour à pas précipités.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoru-pension.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la 'maison'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la 'maison'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yoru :: Le Pensionnat :: La cour-
Sauter vers: